Blog2020-04-06T11:31:50+02:00

Facebook Discovery Commerce : anticipez la demande à partir de votre catalogue produit

Au-delà des solutions search qui positionnent vos produits sur les requêtes des consommateurs, comment déclencher l’intérêt pour vos produits ? C’est tout le concept de l’inspiration shopping.

 

La manière dont les acheteurs puisent l’inspiration shopping n’a jamais été aussi personnalisées, stimulante… et digitale ! Et si en effet, l’idée, l’inspiration à l’achat, naissait non plus entre deux rayons parcourus mais venait à être suggérée sous vos yeux ? La réponse des marques est d’investir massivement en 2021 dans le marketing d’influence.

 

C’est ce que vise Facebook en lançant sa fonctionnalité Facebook Discovery Commerce !

 

La digitalisation exponentielle du parcours d’achat ne concerne pas uniquement l’acte d’achat en lui-même, mais bien l’intégralité du processus de décision client ! Cette tendance n’a fait que s’accélérer ces derniers mois, avec une part croissante d’acheteurs qui se tournent vers les plateformes en ligne. Selon la FEVAD, le chiffre d’affaires du e-commerce en France a augmenté de 11,6% en 2020 par rapport à l’an dernier.

 

Dans ce contexte, Facebook a lancé Discovery Commerce, le nouveau service dédié à ses utilisateurs. A date, 52% des boutiques en ligne sont découvertes grâce aux réseaux sociaux. Facebook a développé un ensemble d’outils pour aider les boutiques en ligne à atteindre leurs clients de manière innovante à travers diverses plateformes détenues par Facebook dont WhatsApp et Instagram.

 

Comment ? 🤷‍♂️

 

En proposant un contenu photo nouveau et inspirant à des internautes susceptibles d’être intéressés par votre marque. En ciblant ces utilisateurs au tout début de leur parcours d’achat, lors de la phase d’inspiration en proposant un contenu contextuel qui stimule la créativité. Facebook Discovery Commerce, c’est une nouvelle solution de positionnement qui permet à vos produits de trouver les bons utilisateurs .

 

👉  Pourquoi avons-nous choisi de parler du Discovery Commerce lancé par Facebook ?

 

👉 Comment profiter de ce nouveau format publicitaire pour préparer votre croissance 2021 ?

 

D’une part parce que chez SteerFox, l’innovation est dans notre ADN, nous sommes friands de partager et d’échanger à propos des dernières tendances tech que l’on peut trouver sur le marché. Notre objectif est de permettre à nos clients e-commerçants non seulement de bénéficier des dernières solutions SEA pour rester en première ligne, mais aussi de diversifier leurs leviers d’acquisition dès le lancement de nouveaux services. Cela passe par un accompagnement dédié et une gestion des campagnes transparente.

 

D’autre part, parce que nous y avons immédiatement détecté une opportunité pour les e-commerçants d’élargir leurs dispositifs d’acquisition.

 

Pour découvrir comment SteerFox accompagne ses clients, découvrez l’interview de Richard Levasseur

 

👉  Comment Facebook est passé de “moteur de recherche” à “moteur de découverte » ?

 

👉 Comment le réseau permet-il aux e-commerçants de générer jusqu’à 20% de ventes supplémentaires ?

 

Nous vous aidons à comprendre le fonctionnement et le potentiel du Discovery Commerce !

 

Le Discovery Commerce, pour permettre aux entreprises d’inspirer les internautes

 

Le discovery commerce est une méthode de vente en ligne push qui permet d’orienter un produit vers l’utilisateur idéal. Très loin du retargeting qui permet de proposer un produit déjà consulté par l’acheteur, le discovery commerce permet de suggérer de nouveaux produits qui matchent parfaitement avec les affinités et préférences de l’utilisateur. La notion de “découverte” prend tout son sens.

 

👉 L’objectif ? Permettre aux marques d’intervenir très tôt dans le processus d’achat, lors de la phase d’inspiration.

 

Facebook discovery commerce

 

Lancement de Facebook Discovery Commerce : laissez vos produits trouver vos clients

 

«Les entreprises se rendent compte qu’avec la technologie d’aujourd’hui, elles n’ont pas besoin de perdre du temps à attendre que les gens trouvent leurs produits. Laissez vos produits trouver vos clients pour vous. C’est la vraie découverte.»

Nicola Mendelsohn, vice-président EMEA, Facebook

 

👉  Comment Facebook intègre parfaitement l’évolution des comportements d’achat à travers le lancement de Discovery Commerce ?

 

L’idée de Facebook Discovery Commerce est de créer une demande par la découverte de produits. 

 

A date, 75% des marques utilisent les annonces sponsorisées Facebook. Le discovery commerce développé par Facebook permet aux produits de trouver leurs clients. Les marques peuvent accompagner l’utilisateur dans son parcours d’achat, et ce, avant même l’intention, lors de la phase de découverte.

 

L’objectif est double :

 

✅  Accélérer le tunnel d’acquisition client : il s’agit de réduire le parcours entre la découverte et l’action d’achat. Comment ? Grâce à une contextualisation de l’affiche produit associant créativité visuelle et ciblage, ainsi qu’à un machine learning ultra performant.

 

✅  Anticiper la demande : il s’agit de ne pas limiter la navigation à trouver des produits que les utilisateurs connaissent déjà, mais de proposer de nouveaux produits parfaitement conçus pour les internautes ciblés.

 

Facebook discovery commerce

 

Une technologie Facebook basée sur l’intelligence du machine learning !

 

Facebook base son nouveau service sur le machine learning, c’est-à-dire l’apprentissage automatique et intelligent grâce à un modèle qui devient plus précis au fil du temps, des actions et des data. L’IA de Facebook Discovery Commerce permet de prédire l’intérêt d’une audience pour un produit, de contextualiser l’affichage de l’offre dans la navigation de l’utilisateur et d’intégrer les réactions de l’audience.

 

Un parcours d’achat simplifié pour maximiser les conversions

 

Le lancement des annonces Facebook discovery commerce résulte d’une parfaite combinaison entre informations visuelles et textuelles sur une seule et même plateforme qu’est Facebook:

 

  • Une annonce visuelle attrayante : une image de mise en situation qui réunit la plupart du temps, plusieurs produits de votre catalogue et crée ainsi des synergies entre des produits de différentes catégories. Un simple scroll, le nom et tarifs produits s’affichent sur la création visuelle.

 

  • Une fiche produit intégrée : quoi de mieux pour fluidifier le parcours d’achat client que de pouvoir accéder à toutes les informations produits depuis une seule et même plateforme ? Cela permet de limiter les éventuels obstacles à l’achat qui se multiplient avec le nombre d’intermédiaires.

 

Facebook discovery commerce Facebook discovery commerce Facebook discovery commerce

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si le format carrousel proposé depuis 2017 a permis de diminuer le coût des conversions de 30 à 50% pour les e-commerçants, chez SteerFox nous prévoyons de dépasser cet indicateur pour nos clients.

 

E-commerçants, anticipez la demande pour votre boutique en ligne grâce à Facebook Discovery Commerce

 

Discovery Commerce permet aux annonceurs d’élargir leur spectre d’acquisition en trouvant de nouveaux publics, souvent considérés comme hors cibles.

 

👉  Quels avantages retirer du Discovery Commerce lancé par Facebook ?

 

✅  Toujours plus de clients

 

✅  Une découverte de vos produits, puis de votre marque

 

✅  Une optimisation de votre catalogue et des cross-sell potentiels

 

✅  Un format exclusif qui intègre parfaitement le fil d’actualité de l’utilisateur

 

👉 Comment utiliser Facebook Discovery Commerce pour votre commerce en ligne ?

 

Etape 1 : Choisir le type de campagne “Dynamic Ads”

 

Les publicités dynamiques permettent, grâce au machine learning, d’aller chercher différents produits de votre catalogue pour adapter vos publicités. L’objectif est de proposer du contenu pertinent aux utilisateurs selon leurs affinités, centres d’intérêts, ou intentions.

 

Etape 2 : Activer la broad audience

 

Personne ne connaît mieux vos clients que vous. Si Facebook fournit la technologie, vous devez partager les data à leur sujet. La solution pourra alors trouver des utilisateurs similaires qui seront plus susceptibles de développer des affinités pour votre marque.

 

Le format dynamic ads permet de choisir entre deux types d’audience :

  • Visiteurs du site / remarketing
  • Broad audience / Prospecting : c’est celle-ci qui nous intéresse puisqu’elle permet d’intégrer l’approche discovery

 

En activant la broad audience, vous allez permettre à votre marque de toucher les personnes qui ont manifesté un intérêt pour des produits particuliers sans même une visite sur votre site internet. C’est Facebook qui définit l’audience et choisit les produits à afficher aux internautes sur la base des signaux d’historiques de navigation et des préférences de son profil.

 

La technologie et l’accompagnement SteerFox vous permettront de cibler les produits de votre catalogue les plus adaptés et les plus ROIstes pour ce nouveau levier. C’est l’occasion de faire promouvoir vos meilleures ventes ou de faire émerger des produits qui manquent de visibilité sur d’autres leviers.

 

facebook discovery commerce

 

Etape 3 : Exclure les acheteurs récents (options avancées)

Facebook discovery commerce

 

Il est important de ne pas exclure, dans un premier temps, les visiteurs précédents de votre site e-commerce. Cela permet d’aider le learning à identifier plus vite les types de profils à cibler.

 

Etape 4 : Choisir le format de votre annonce

 

Les campagnes dynamic ads proposent plusieurs types de formats d’annonce :

  • Le format standard : un produit par annonce
  • Le format carrousel : plusieurs produits par annonce
  • Le format collection : le plus adapté à l’approche Discovery. Disponible uniquement sur mobile, le clic ouvre une micro-boutique accompagnée de recommandations produits.

 

👉 Quels sont les avantages du format collection ?

  • Il permet d’ajouter une “cover” sous forme de photo ou de video pour attirer l’attention des utilisateurs
  • Il permet de créer une audience de remarketing des internautes qui ont ouvert le contenu en plein écran à travers une première découverte
  • Il propose deux types de templates au choix

 

Etape 5 : Choisir le template

 

  • Le template collection Storefront avec mise en page classique par grille

 

 

Facebook ads collection Facebook ads loolkook

  • Le template collection Lookbook qui permet une mise en situation produit et mapping produit à définir manuellement

 

Facebook ads loolkook Facebook ads loolkook

 

Miser sur le template lookbook avec des contenus de mise en situation vous permettra de toucher les internautes à partir de leur phase d’inspiration. Une stratégie qui intègre pleinement le concept de Facebook Discovery.

 

Etape 6 : Convertir les internautes

 

Facebook propose vos fiches produits directement sur la plateforme : disponibilités, conseils d’entretien, dimensions, etc… L’objectif est de fournir un maximum d’informations à l’internaute en restant sur Facebook, un endroit où ils aiment passer du temps, pour rendre le parcours d’achat le plus fluide possible. Les internautes peuvent facilement passer de la découverte à l’achat.

 

La fonction Facebook Pay, pas encore lancée en France, prévoit un paiement directement depuis l’application. En attendant que la fonction soit disponible, l’achat final se fait sur par renvoi vers le site marchand.

 

Etape 7 : Participer à la progression du machine learning

 

Plus le système de Facebook discovery commerce recueille des informations sur le parcours d’achat, plus il devient précis et performant. Les données collectées à partir des réactions et actions effectuées de la part des utilisateurs ont un double objectif :

  • Elles permettent à Facebook de vous aider à atteindre plus de nouveaux clients en créant une nouvelle demande
  • Elles permettent à SteerFox d’optimiser la gestion des campagnes SEA de leurs clients en créant des synergies au niveau des produits catalogue à travers les différents canaux. Nos data analysts s’appuient sur l’IA SteerFox pour savoir sur quels leviers pousser vos top ventes.

 

Boostez Facebook discovery commerce grâce à une gestion intelligente de votre catalogue produit

 

Bien utiliser la nouvelle fonctionnalité Facebook passe avant tout par une gestion intelligente de votre catalogue produit.

 

Dans notre précédent article, nous prônions le multiplateforme, à travers une gestion catalogue based c’est-à-dire proposer le bon produit, sur le bon canal, au bon moment. L’opportunité qu’offre Facebook aux e-commerçants à travers Facebook Discovery Commerce se distingue des autres formats proposés de par son approche catalogue.

 

Chez SteerFox, nous accompagnons des centaines de e-commerçants dans l’acquisition de trafic payant. Nous avons développé la seule technologie Big Data en France dédiée au SEA. Elle permet à nos data analyst de gérer les campagnes SEA de e-commerçants en pleine croissance à travers une approche granulaire de leur catalogue produit.

 

Démarrez vos campagnes Facebook Discovery Commerce avec SteerFox

 

Par |8 janvier, 2021|Tags: , , , , |0 Commentaire

Shopping vidéo : la révolution qui va placer YouTube au coeur du e-commerce

Etes vous prêts à voir YouTube bouleverser le e-commerce en France ?

 

Le concept video shopping arrive sur le marché Français et va faire du géant du divertissement en ligne, un gigantesque centre commercial virtuel.

 

Le concept est simple et presque irréel. Les internautes pourront acheter des produits visionnés à travers les vidéos YouTube. Chaque gadget, meuble, accessoire, voyage vu sur une vidéo pourra être acheté en ligne sans quitter YouTube.

 

Le plus gros site de vidéos au monde avec 80 000 vidéos vues par seconde, a saisi l’opportunité immense qui se cachait derrière le potentiel du contenu vidéo pour proposer non seulement du contenu de divertissement mais aussi du contenu commercial.

 

🔥 Comment va fonctionner le concept ?

 

🔥 Pourquoi va-t-il séduire le marché français ?

 

🔥 Comment s’y préparer en tant que e-commerçant ?

 

Selon YouTube, 82% du trafic internet sera consacré à la vidéo d’ici 2021. Saisissez l’opportunité en vous positionnant sur ce média peu exploité par les sites marchands dès aujourd’hui !

 

Faire son shopping depuis les vidéos YouTube : une révolution pour le e-commerce

 

Il semblerait que Google envisage de faire de YouTube, le nouvel eldorado du commerce en ligne. Une innovation dont on parle encore peu… Pourtant, il nous paraît primordial d’être alerte sur les prochaines tendances e-commerce.

 

Chez SteerFox, accompagner les e-commerçants vers une gestion intelligente de leurs campagnes SEA et vers une gestion multiplateforme de leur catalogue produit est notre spécialité.

 

     Comment sera-t-il possible d’acheter en ligne depuis YouTube

 

Faire directement son shopping sur YouTube, à partir de contenu vidéo, va réellement révolutionner la façon dont l’internaute va consommer. Quels sont les facteurs clés de succès de cette fonctionnalité ?

 

🎬 Du contenu vidéo pertinent pour les utilisateurs

 

Depuis 2012, YouTube travaille régulièrement son algorithme pour proposer du contenu de plus en plus satisfaisant pour chaque utilisateur. Au fil des années les recommandations ont été plus fines et plus personnalisées, pour proposer du contenu plus addictif. Cela a permis à YouTube de développer la notoriété et le succès de son site.

 

👀 Une stratégie push qui pousse le produit sous les yeux du consommateur

 

Ajoutez à l’immense base de données vidéos YouTube, une technique qui permet de proposer directement et visuellement aux internautes, une possibilité d’achat sur différents éléments visionnés.

 

On ne pouvait pas imaginer une stratégie plus pertinente pour pousser le produit vers le consommateur. Toute la magie du concept se trouve dans les informations envoyées de manière proactive à l’internaute sans que ce dernier n’en ait exprimé le besoin.

 

⌛ Un système addictif qui pousse à la répétition

 

Cerise sur le gâteau, ce processus intervient durant le visionnage d’un contenu divertissant, c’est à dire lorsque l’internaute connaît un pic de dopamine procuré par des vidéos qui suscitent de l’engagement chez lui. La dopamine va agir sur le plaisir et la motivation, le moment idéal pour vous proposer d’acheter les incroyables baskets portées par Omar Sy dans son dernier film.

 

Cette stratégie de marketing push répond parfaitement aux attentes d’un consommateur en quête d’une expérience d’achat plus interactive. Une fonctionnalité innovante qui va venir s’installer dans les habitudes de consommation des internautes en deux étapes :

  1. Dans un premier temps, le video shopping va naturellement et inconsciemment intensifier les achats instantanés et impulsifs.
  2. Dans un second temps, le concept va permettre d’accélérer l’engagement des utilisateurs envers la plateforme YouTube mais aussi envers les plateformes et sites e-commerce.

 

Cette nouvelle méthode de consommation va venir s’inscrire dans la création d’un cercle vertueux, ou plutôt d’un triangle vertueux où chacun des 3 acteurs concernés sera gagnant :

 

✅  Le vendeur

 

✅  Le consommateur

 

✅  La plateforme de vidéos YouTube

 

Cette innovation présente un tel potentiel de croissance sur les années à venir, que YouTube a réorganisé sa division e-commerce. Demain, le géant américain de ne sera plus uniquement un format de divertissement mais aussi un canal de vente à fort potentiel.

 

     Comment profiter du shopping vidéo de YouTube en tant que e-commerçant ?

 

           Une fonctionnalité simple accessible à tous les e-commerçants

 

Le catalogue produits de votre boutique en ligne recense des dizaines voir centaines de données pour chaque produit (catégorie, prix, matière, taille, etc…).

 

Pour chaque vidéo publiée sur Youtube, il sera possible d’intégrer des tags sur les différents éléments tangibles. L’IA Google va analyser et tracker ces tags grâce à des outils d’analyse et à Google Shopping pour proposer d’acheter ces articles vendus par les annonceurs Google Shopping.

 

Youtube shopping

 

Tout comme les influenceurs retirent des bénéfices en sponsorisant du contenu, les créateurs de vidéos YouTube pourront être rémunérés par les marques en identifiant les éléments visibles à l’écran.

La façon dont YouTube va générer de l’argent est encore floue. Il semblerait cependant que la rémunération fonctionne au succès, c’est à dire en prenant une commission suite à un achat effectué.

 

          Les avantages pour les e-commerçants

 

Acheter un article visionné pourra être fait directement depuis la plateforme sans quitter YouTube.

 

👉 Quel est l’avantage pour les e-commerçants ?

 

En 2019, les pages web qui mettent plus de 3 secondes à se charger, ont subi une perte de conversion de 40%. Ce chiffre atteint les 50% pour un temps d’attente équivalent à 6 secondes.

 

L’objectif de YouTube est double :

  1. Simplifier le processus d’achat : cela passe par une diminution des obstacles du tunnel de conversion liés aux problèmes des boutiques en ligne (chargement des pages, responsivité du site, etc…)
  2. Permettre aux internautes de ne pas choisir entre poursuivre la vidéo et acheter un article en ligne.

 

Quelle est la différence entre cette innovation YouTube et le live shopping

 

Le livestream shopping également appelé le live shopping a déjà fait ses premiers pas en france avec Amazonlive.

 

👉 La différence ?

 

Le live shopping c’est un peu le téléachat 2.0. Des personnes, la plupart du temps influenceurs, sont filmées pour présenter en direct des produits que les internautes peuvent retrouver sur leur écran sous forme de galerie placée en bas de la vidéo.

 

Amazon live shopping

 

YouTube prévoit de proposer ce système de shopping pour l’ensemble de ses vidéos, et non pas uniquement les vidéos en live. Compte tenu du nombre de vidéos proposées par la plateforme et de sa position de leader, le site pourrait être propulsé comme géant du e-commerce.

 

Pourquoi le shopping vidéo sera un succès auprès du marché français ?

 

Le shopping vidéo est né d’une mutation du commerce en ligne en terme de comportement du consommateur. De la naissance du social shopping aux innovations révolutionnaires des géants du e-commerce comme Alibaba, quel est le potentiel du shopping vidéo sur le marché Français ?

 

     Le succès du social shopping

 

En 2015, Instagram lance une nouvelle fonctionnalité : la possibilité à tous les annonceurs de faire de la publicité sur la plateforme. C’est la naissance du social shopping.

 

Social shopping         Instagram shopping

 

Faire son shopping directement depuis des publications photos a clairement fait ses preuves. Instagram et Facebook sont devenus des foyers d’achat en ligne importants avec 2 millions d’annonceurs actifs mensuels pour Instagram.

 

Au premier semestre 2019, la plateforme comptait 1,7 millions de posts sponsorisés, soit une augmentation de 90% par rapport à 2018.

 

Instagram ads

Source : Buzzoole

 

Aujourd’hui, le nombre d’internautes qui présentent un intérêt pour le social shopping ne désemplit pas :

  • 130 millions de comptes Instagram tapent sur un post shopping chaque mois pour en savoir plus sur un produit
  • 90 % des comptes suivent une entreprise sur Instagram

 

En revanche, ces même utilisateurs tendent de plus en plus à accorder davantage d’importance au contenu vidéo. La croissance du phénomène social shopping s’accompagne d’une mutation au niveau du type de contenu qui génère de l’engagement.

 

     Le succès du contenu vidéo : plus d’engagement et de conversions

 

Selon Hubspot, 97% des professionnels du marketing affirment que la vidéo aide les utilisateurs à avoir une meilleure compréhension de leurs produits et de leurs services.

 

Les entreprises qui utilisent la vidéo dans leur stratégie de content marketing, réalisent une augmentation de 27 % sur leur taux de clics et de 34% sur leur taux de conversion.

 

👉 A quel point le contenu vidéo est-il source d’engagement pour les marques sur les réseaux sociaux ?

 

Selon Tubular Insights, 64% des consommateurs vont réaliser un achat après avoir vu une vidéo de marque sur les réseaux sociaux. Un engagement deux fois plus important qu’avec des photos. Instagram a d’ailleurs vu ses interactions augmenter de plus de 20% par rapport au contenu photos.

 

👉 En tant que e-commerçant quel est le potentiel que vous pouvez en tirer ?

 

Publicité video

 

Le potentiel du contenu vidéo pour les marques a vite été repéré par les plus grands noms du commerce. Le géant Américain Walmart a notamment jeté son dévolu sur le réseau TickTock et détient aujourd’hui 7,5% des parts. L’objectif de Walmart est de concurrencer Amazon en devenant leader du retail en ligne.

 

     Le succès de YouTube

 

YouTube est le second site le plus visité au monde après Google. En France, le succès est également irréfutable avec 46 millions de visiteurs uniques chaque mois. Quel est le potentiel de la plateforme ?

 

          Le succès des créateurs de contenu

 

Aujourd’hui, 62% des entreprises ont une chaîne pour poster des vidéos.

 

La viralité du contenu vidéo à permis à YouTube de représenter un vrai plus non négligeable pour les entreprises en terme de notoriété. En effet, 9 utilisateurs sur 10 ont découvert une nouvelle marque ou un nouveau produit grâce à YouTube.

 

Un canal très prometteur pour les e-commerçants, mais comment profiter de YouTube pour faire parler de sa marque ?

 

          Le succès de YouTube Ads

 

YouTube propose déjà de mettre en avant les marques et annonceurs à travers différents formats publicitaires :

 

  1. Le format in-stream : ce sont ces courts spots publicitaires diffusés juste avant ou pendant une vidéo.
  2. Le format in-search : qui référence vos vidéos en haut d’une requête selon les mots-clés. C’est exactement le même principe que le search Google.
  3. Le format in-display : qui affiche un bloc d’annonces vidéos sur la droite de votre écran.
  4. Le format in-video : qui superpose un message texte souvent encadré, pendant le visionnage d’une vidéo.
  5. Le format in-slate : qui permet de diffuser un à trois spots pendant le visionnage d’une vidéo de plus de 10 minutes.

 

Ces formats bien que efficaces en terme de ROI pour les annonceurs, présentent bien souvent un CPC élevé, ce qui laisse la place uniquement aux grandes marques. Le fonctionnement de la nouvelle fonctionnalité YouTube sera bien différente et largement accessible à tout annonceur présent sur Google Shopping.

 

Le potentiel du vidéo shopping sur YouTube

 

La plateforme est très attractive pour les marques qui y voient un potentiel immense et croissant. Et pour cause, YouTube séduit une grande majorité d’utilisateurs :

  • Les 18-24 ans représentent 20% de l’audience avec un temps moyen par visite de 46 minutes
  • Les 25-49 ans représentent 52% de l’audience avec un temps moyen par visite de 27 minutes
  • Les 50 ans et plus représentent 28% de l’audience avec un temps moyen par visite de 27 minutes

 

Une répartition d’audience qui matche parfaitement avec les social shoppers : 45 % des 18-35 ans ont envie de pouvoir faire leurs achats directement sur les réseaux sociaux.

 

     Le succès du live shopping

 

Le live shopping permet aux utilisateurs d’acheter des produits présentés dans une vidéo en direct, et aux entreprises de placer leurs produits.

 

👉 Comment ça fonctionne ?

 

Lors de vidéos en direct, le plus souvent animées par des influenceurs, un carrousel de produits est présenté à l’utilisateur en bas de cette vidéo. Une révolution pour le retail qui existe en Chine depuis 2013, et qui fait ses premiers pas en France depuis 2019.

 

          Un succès fou en Asie accaparé par Ali Baba

 

Si le live shopping existe en Asie depuis 2013, il n’explose qu’en 2016 avec le lancement de Taobao live par Alibaba. Cette plateforme génère, tenez-vous prêt… 150 000 heures de contenu par jour.

 

Alibaba Taobao shopping

 

Ce phénomène a explosé en très peu de temps. Un engouement de la part du marché Asiatique bien au-dessus des prévisions. En 2018, la plateforme a généré plus de 15,1 milliards de dollars de volume brut de marchandises grâce aux sessions de live streaming.

 

Pour profiter pleinement de ce potentiel, Alibaba a lancé le défilé de mode “See now, buy now” en direct. Les téléspectateurs pouvaient acheter les tenues exposées auprès des marques.

 

Alibaba video shopping

Source : le-furet-du-retail.com

 

D’après l’agence marketing américaine Warc, certaines marques ont pu augmenter leurs ventes jusqu’à 500% en comparaison à des plateformes de e-commerce traditionnelles.

 

Plus généralement, Deloitte estime que le marché chinois de la diffusion en direct vaut déjà 4,4 milliards de dollars.

 

          Un format très prometteur en France

 

Amazon a ouvert sa plateforme Amazonlive au marché Français. Il n’existe pas encore de version 100% française, les vidéos sont en anglais et les prix en dollars. Il est néanmoins possible d’accéder au contenu et de faire son shopping depuis ces vidéos.

 

Comment profiter de ce concept pour amplifier mon activité en ligne ?

 

En tant que solution technologique, nous nous tenons sur tous les fronts pour connaître les prochaines innovations, les maîtriser et vous informer.

 

Si la nouvelle fonctionnalité video shopping de  YouTube sera accessible à tous les e-commerçants, il est néanmoins crucial de faire face à deux problèmes majeurs que peuvent rencontrer les e-commerçants :

 

  • Une forte concurrence que connaît le domaine du digital et du commerce en ligne.
  • Une gestion du catalogue rendue difficile par les milliers de données à prendre en compte et par le nombre de leviers d’acquisition SEA variés et indépendants (Google, Bing, Amazon, Facebook, etc…). C’est une des problématiques qu’ont rencontré nos clients et que nous avons choisi de résoudre avec SteerFox.

 

Pour aller plus loin et profiter pleinement du potentiel des avancées technologiques, la recette magique se trouve dans la complémentarité de l’intelligence artificielle et de l’intelligence humaine au service de la gestion intelligente de votre catalogue :

 

  • L’intelligence artificielle va analyser des milliers de data et prédire des modèles économiques pertinents pour votre catalogue de manière beaucoup plus fine et précise qu’un humain de ne pourrait le faire.
  • L’humain, quant à lui, va permettre de piloter la technologie et d’accompagner les e-commerçants vers une croissance durable.

 

Par |3 décembre, 2020|Tags: , , , , |0 Commentaire

Activer le multiplateforme SEA pour lancer votre croissance e-commerce 2021

A l’approche de cette fin d’année mouvementée, Steerfox souhaite partager six conseils avec les acteurs du e-commerce. L’objectif est de vous préparer au mieux pour l’année 2021, et de vous aider à saisir toutes les opportunités de croissance liées à la diversité des canaux SEA.

 

Notre dernier article abordait l’importance du Black Friday 2020. Notre conseil portait sur la façon de profiter de cet évènement pour lancer votre croissance e-commerce 2021. Nous abordons aujourd’hui l’importance de l’utilisation du multiplateforme dans vos campagnes publicitaires SEA

 

A date, la majorité des acteurs n’exploitent pas au mieux les différents canaux SEA. Une grande majorité de leurs budgets est investi sur Google Ads. Les autres plateformes, Amazon, Facebook, Bing pour ne citer qu’eux, présentent un intérêt non négligeable pour les acteurs du e-commerce.

 

🔎  Quel est le potentiel du multiplateforme pour vos campagnes publicitaires digitales ? Comment maximiser la diversité des canaux SEA ? Nous allons nous efforcer de répondre à ces questions en commençant par une première analyse du Retail Search.

 

Le SEA du retail search : historique et montée en puissance

 

Le Retail Search : nouvel eldorado du SEA ?

 

Le retail search représente encore seulement 7% en 2019 du marché du search publicitaire en France. Cela semble peu mais ce segment est en croissance de 39% en base annuelle (SRI) ! 

 

💣  Cela représente déjà près de 200 millions d’Euros en France, uniquement parmi les 2.5 milliards de chiffre d’affaires publicitaires liés au Search en global. 

 

Des investissements colossaux qui sont majoritairement, malheureusement, encore gérés uniquement de manière automatique . Ils s‘appuient sur des algorithmes maison des plateformes, sans aucune connaissance pour l’annonceur des data de conversion.

 

Le panorama du multiplateforme SEA s’ouvre maintenant

 

 

Alors que le panorama s’ouvre et que Bing, Amazon ou encore Facebook offrent maintenant des solutions complémentaires à Google, ce dernier reste encore majoritaire mais est clairement challengé par ses concurrents directs. 

 

👉  Round 1 : Google vs Bing

 

Google est déjà challengé en terme de performances. On observe ainsi aux Etats-Unis :

    • Des taux de clics moyen sur les annonce shopping de 0,86% sur Google Ads, contre 1,25% sur Bing

     

    • Des CPC moyen de 0,66$ sur Google Ads contre 0,46$ sur Bing 

     

     

    👉 Round 2 : Google vs Amazon

     

    Le taux de conversion sur les clics observés sur Google est de 1,91% contre 9,47% sur Amazon ads ! Attention, nous ne parlons pas ici d’Amazon en tant que marketplace mais bien du service Amazon advertizing.

     

     

    Est-ce assez pour remettre en cause l’importance de Google dans la communication SEA Shopping ? Non ! 

     

    Google génère encore 87 % du trafic pour les clients de Steerfox. Cependant, en 2020, dans le contexte que nous connaissons tous, les analystes anticipent une première baisse historique de 5,3% du chiffre d’affaires publicitaire de Google contre une croissance de 23,5% de celui d’Amazon Ads.

     

    💡 2021 est l’année pour mettre en place une communication mesurée et maîtrisée sur l’ensemble des plateformes.

     

    Solutions publicitaires des plateformes et exploitation des données

     

    ;

    2021 est l’année du multiplateforme SEA qui démarre par Google mais pas que : cela commence par les formats plus inspirants et plus adaptés à une communication sur votre catalogue produit e-commerce.

     

    A date, plus de la moitié des clients Steerfox ont déjà une approche multiplateforme SEA et nous anticipons une forte croissance de ce pourcentage. Pourquoi ? 

     

    👉 Round 3 : Format search vs format image

     

    Search Engine Land l’observe depuis la fin 2019 avec une baisse de 9% des formats texte, pour une augmentation de 42% de Google Shopping. Cette évolution est un plébiscite des formats plus évolués, qui garantissent, lorsque le ciblage est bon, des performances rentables.

     

    Bing vous donne accès à de nouvelles audiences complémentaires avec une connexion directe depuis vos données Googles Ads, pour simplifier l’activation de vos campagnes.

     

    👉 Round 4 : format image classiques vs shoppable ads 

     

    Toujours plus de mobile, avec les shoppable Ads. Ce format inspiré de Pinterest et d’Instagram, vous permet de mettre en avant plusieurs produits disponibles dans votre sponsored ads. Un format en devenir pour engager vos consommateurs

     

    Google l’affirme, « 50% des acheteurs en ligne ont déclaré que les images d’un produit les incitent à acheter et qu’ils se tournent de plus en plus vers Google Images. »

     

    Google shoppable ads

    Google shoppable ads

     

    👉 Round 5 : format image classiques vs discovery ads 

     

    Les formats proposés par Google ont évolué aussi en 2019 avec la mise en place des Discovery Ads. Des formats très visuels autour du mobile, plus inspirant pour les consommateurs que les formats Texte.  

     

    Discovery Ads

     

    👉 Round 6 : format image Goole vs format image Amazon

     

    On trouve également les Sponsored Products Amazon qui s’intègrent parfaitement à la navigation des consommateurs, pour soutenir vos ventes sur l’incontournable place de marché.

     

    Image ads Amazon

     

    👉 Round 7 : format image Google vs format image Facebook 

     

    Facebook assure la promotion de son format « collections » qui permet de réellement mettre en avant vos produits. En tous cas plus que par le passé.

     

    Facebook Ads

     

    Quel potentiel du multiplateforme SEA pour votre activité e-commerce 2021 ? 

     

    Quel potentiel SEA présente le multiplateforme pour votre activité ? Comment aller plus loin en architecturant une stratégie plus fine, par plateforme, et ainsi faire performer vos campagnes publicitaires ?

     

    💥 L’enjeu en 2021 pour vous sera double ! 

     

    Une présence multicanal pour la complémentarité des audiences

     

    💣 Les plateformes autre que Google, ont permis de générer 35% de ventes en plus par rapport à l’an dernier.

     

    👉  Notre conseil n°1 pour préparer au mieux cette année 2021 et pour exploiter les potentiels de croissance, est donc d’élargir votre présence sur lensemble des plateformes publicitaires digitales. Diversifier vos sources d’acquisition SEA en diversifiant vos campagnes : 

    • Google bien entendu mais aussi, 
    • Bing
    • Facebook 
    • Amazon, ou encore, 
    • Pinterest

     

     Un contenu adapté en fonction du canal et de l’engagement

     

    Il faut noter que ce qui fonctionne sur Google à un moment donné ne fonctionne pas tout le temps sur l’ensemble des plateformes comme Bing ou Amazon. C’est valable pour un produit mais bien entendu pour une création également. 

     

    👉 Voici notre conseil n°2 : gérez ces différents canaux comme des entités distinctes, avec des formats spécifiques.

     

    Un exemple concret, celui de la plateforme Pinterest qui n’entre non pas dans la catégorie social media, mais qui est plutôt considérée comme un outil d’inspiration, ou encore un outil d’aide à la réalisation de projets. La plateforme va donc être intéressante en terme d’utilisation au début du tunnel d’acquisition, car elle va s’adresser entre autres, à des internautes en quête d’inspiration.

     

    Pinterest Ads

     

    La variété des formats publicitaires, les différences entre les audiences et leur position sur le tunnel d’achat, rendent impérative une approche très granulaire de l’exploitation du potentiel des plateformes SEA.

     

    Une approche “catalogue based”, soutien de votre rentabilité SEA

     

    👉  Notre conseil n°3 pour faire performer vos ventes en ligne et vos campagnes publicitaires : opter pour une approche ‘’catalog based’’ par plateforme SEA.

     

    L’enjeu est de savoir gérer ses annonces en s’appuyant sur son catalogue produit pour gérer quotidiennement ses mises en avant sur chacune des plateformes et adopter une approche analytics pointue de mesure de performance par produit et par plateforme

     

    Cette mesure vous aidera à générer une croissance en 2021 mais surtout une croissance rentable.

     

    Pour optimiser votre présence en ligne, il vous faudra adopter une mesure des performances précise par canal et par produit. Pour cela, il faut vous appuyer sur un binôme technologie/plateforme et expertise humaine. L’humain seul ne peut gérer cette granularité mais tous les arbitrages ne peuvent être confiés à l’intelligence artificielle. 

Par |12 novembre, 2020|Tags: , , , |0 Commentaire