PrestaShop : informations, avis et conseils sur ce CMS français

Historique du CMS PrestaShop   PrestaShop est un CMS (community management system) 100 % conçu pour la création de boutique en ligne. Cette solution e-commerce est née à la fin des années 90 dans les locaux de l’EPITECH l’école pour l’informatique et les nouvelles technologies; un établissement français. On peut noter que depuis sa création PrestaShop a connu une évolution permanente afin de répondre aux besoins des e-commerçants, le résultat fonctionne, car aujourd’hui c’est le CMS e-commerce le plus utilisé en France ce qui n’est cependant pas le cas à l’échelle mondiale, selon BuiltWith.   PrestaShop en France : ~48 % de parts de marché. PrestaShop Monde : ~5 % de parts de marché.   Voyons maintenant les huits points qui font de Prestashop une solution e-commerce remarquable pour vendre en ligne.   1 – PrestaShop c’est gratuit et Open Source   On peut télécharger gratuitement ce logiciel, vous devez cependant acquérir un hébergement web ainsi qu’un nom de domaine pour créer votre boutique en ligne. Prestashop est Open Source (libre de droit) ce qui signifie que vous avez la possibilité de modifier son code source comme bon vous semble. Attention cela s’adresse à des experts en développement qui maîtrisent les langages PHP, CSS, HTML et d’autres pour les thèmes notamment.   2 – Comment installer PrestaShop ?   Le principe est le même que WordPress, il faut noter que ce script est pré-installé chez certains hébergeurs ce qui facilite la tâche aux e-commerçants débutants. L’installation peut être réalisée en locale ou directement sur internet. Les pré-requis tout comme la procédure d’installation détaillée est indiquée sur le site PrestaShop.com, suivez bien les recommandations concernant votre version Apache, PHP et les extensions nécessaires.   Une précision sur votre future boutique en ligne et cela concerne tous les CMS e-commerce : N’oubliez pas votre certificat SSL. Je vous recommande cependant de vous faire aider par un expert prestashop.   3 – Les thèmes   Vous aurez tout le loisir de choisir votre thème PrestaShop afin de lui créer une identité visuelle plus ou moins personnalisée. Il est recommandé de télécharger un thème premium afin de profiter de certaines fonctions techniques et visuelles et de vous faciliter les choses aussi.   Un thème doit avant tout répondre à quelques points importants :   Il doit être responsive (ce qui est le cas la plupart du temps aujourd’hui, veillez donc à ne pas télécharger un thème trop vieuxqui n’aurait pas été mis à jour). Avant de choisir un thème prenez le temps de visionner la démo et renseignez-vous sur les forums afin de lister les avis. Questionnez le développeur ainsi vous pourrez vous rassurer au cas où un problème survenait. Préférez acheter un thème qui n’a pas été créé pour des versions antérieures à votre PrestaShop. Si vous avez la possibilité de faire un test gratuit c’est mieux, ainsi vous pourrez voir les éventuels dysfonctionnements.   4 – Les modules SEO PrestaShop   Nous n’allons pas faire la liste des modules nécessaires, chaque activité aura ses propres besoins. Toutefois, le CMS Prestashop n’est pas forcément optimisé pour le référencement et note de sérieux problèmes qui pourront être corrigés grâces à des modules SEO qui vont vous garantir d’éradiquer les points suivants :   Contenu dupliqué. Choix de l’indexation des pages de votre choix. Un module canonical. Un module de gestion des pages 404 et redirection 301…   Vous aurez tout le loisir de prendre connaissance de l’importance des modules de référencement PrestaShop, soyez attentifs à ce sujet.   5 – Le référencement de votre boutique en ligne PrestaShop   Si il y a bien un point en commun entre le CMS PrestaShop et ses concurrents c’est qu’il ne vous fera pas des ventes tout seul ! Pour vendre en ligne il faut vous le savez être bien positionné sur des mots clés concurrentiels et répondre ensuite aux critères d’exigences de vos clients potentiels.   Voici cinq recommandations pour référencer un site PrestaShop :   Votre site doit se charger rapidement, veuillez lire des conseils pour accélérer la vitesse de chargement d’un PrestaShop. Il doit contenir du contenu de qualité avec des informations cohérentes pour l’utilisateur. Une boutique PrestaShop ne doit pas créer d’erreur de serveur, assurez-vous de choisir le bon en fonction de votre trafic instantané. Un développement de sa notoriété doit être opéré en étant actif sur les réseaux sociaux (création de page Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest…). Si votre boutique en ligne dispose d’un magasin, créez une page Google Business.   Il y a un sixième conseil pour le référencement de boutique en ligne PrestaShop c’est essayer d’obtenir naturellement des liens sur des sites qui ont de l’autorité, sans doute le plus compliqué et le plus cher… Si vous avez bien travaillé, que vos produits sont de qualité et que vous apportez une grande satisfaction à vos clients alors votre notoriété se fera doucement, mais surement et ce sans rien payer. 6 – Vendre, vendre et vendre !   Comment vendre lorsque l’on débute avec PrestaShop, que l’on n’a pas forcément un grand réseau de connaissance, des ambassadeurs pour parler de notre marque ? Il n’y a pas de mystère, il faut trouver des clients, car si vous ne vendez pas vous perdez de l’argent. Un stock qui dort peut avoir de lourdes conséquences sur l’avenir de votre entreprise e-commerce. Vos fournisseurs pourront peut-être émettre des conditions sur votre partenariat, il ne faut donc pas se reposer sur ses lauriers en espérant qu’un internaute vienne vous faire une commande de 10 000 euros !   7 – Comment trouver et cibler des clients pour une boutique PrestaShop ?   La question vous surprend peut-être, mais il existe bien des solutions pour cibler les internautes et les diriger sur un produit en particulier. Vous allez très certainement devoir faire du référencement payant ou utiliser des marketplaces, Google Shopping pour écouler votre stock. Cela signifie que vous allez devoir vous serrer la ceinture quelques temps, car vos marges vont en prendre un coup. Vous

Le data driven : ce que vous ignorez, qui pourrait booster votre ROI

Sommaire De nos jours nous constatons de plus en plus que les entreprises qui investissent le plus dans les technologies marketing sont celles qui obtiennent les meilleures performances. Avec une abondance de données qui ne cesse de croître, le défi est de savoir les utiliser de sorte à booster le ROI. Rob Roy, chief digital officer chez Sprint nous dit ceci : “ Nous considérons la donnée comme notre pétrole, notre or, mais avoir cent millions de terabytes de datas inutilisables n’a aucune utilité selon moi” Pour voir clair à travers ce torrent de données des approches telles que le Data driven* peuvent s’avérer très utiles. *Data driven : Une stratégie data-driven consiste à comprendre les caractéristiques d’un environnement digital et à définir, à l’aide d’une méthodologie rigoureuse d’interprétation des données, la stratégie web en conséquence. Dans la tête d’un consommateur Quand les gens vont en ligne pour obtenir des informations, ils s’attendent à ce que chaque expérience soit adaptée à leurs besoins. Aujourd’hui, les gens s’attendent à ce que les marques comprennent leurs intentions. Pour les marketeurs, cela signifie rencontrer ces consommateurs exigeants avec la bonne information au bon moment. Qu’il s’agisse de résoudre des problèmes ou d’apprendre sur le monde qui les entoure, les gens veulent les résultats les plus pertinents et personnels dans n’importe quelle situation. Le plus important est de comprendre le client dans le moment. Près de 90% des spécialistes du marketing, dans tous les types d’organisations, conviennent que la compréhension des déplacements des utilisateurs entre les canaux et les appareils est essentielle à leur réussite.Si vos clients sont cross-canal alors votre entreprise devrait l’être aussi. L’usage du Data Driven peut vous aider à optimiser la performance d’un canal unique, comme la recherche. Mais il peut vous être utile aussi pour mesurer votre impact pour comprendre comment  plusieurs canaux marketing fonctionnent ensemble et agir sur ces informations. Vous pourriez découvrir que vous êtes surinvesti dans un canal spécifique, comme un réseau social payant, et devez déplacer votre budget vers un autre canal, comme la vidéo par exemple. “Les consommateurs sont plus en contrôle que jamais », dit JeffJacobs, partenaire de McKinsey & Co. « Ils sont présents sur différents supports de communications- smartphone, tablette, ordinateur portable, TV – parfois tous en même temps. Et ils attendent des entreprises qu’elles les connaissent suffisamment pour savoir ce qu’ils veulent et comment le leur en parler.”  Votre équipe est-elle prête à faire un changement comme celui-ci, ou est-ce que les processus internes ou la politique vont faire obstacle? Améliorer votre marketing mix en réduisant le budget d’une équipe et en augmentant celui d’une autre peut être la bonne chose à faire pour votre entreprise, mais cela peut être douloureux ou prendre du temps. Voyons donc ensemble comment les leader du secteur du numérique gèrent ces différents aspects stratégiques. Dans la tête d’un leader numérique Selon l’étude de Bains, les leaders du marketing sont 1,6 fois plus susceptibles que les autres acteurs d’accorder la priorité à la technologie d’intégration, et ils sont 1,2 fois plus susceptibles d’être des utilisateurs avancés de leur technologie. L’étude de Bain montre également que les leaders (définis comme les 20% les plus performants dans un score composite de croissance des revenus et de parts de marché) partagent trois autres points communs : La priorité au numérique Aux États-Unis, Adidas a fait des efforts pour travailler de manière plus collaborative dans le paysage numérique et les équipes se sont réunies autour d’une utilisation commune de l’information numérique. La segmentation des clients et la technologie les aident à adopter une approche du marketing axée sur le client. Chris Murphy, chef de l’expérience numérique, décrit la vision: “Si vous voulez être vraiment centré sur le consommateur, vous devez d’abord penser au numérique. Et, pour ce faire, vous devez être axé sur les données” Adidas utilise les connaissances du public pour séquencer ses messages de marque et de commerce électronique pour un effet maximum. Les équipes utilisent une plate-forme unifiée pour travailler ensemble sur les campagnes, en séquençant soigneusement les messages, puis en testant et en ajustant les résultats. « Ce que nous espérons faire, c’est offrir au consommateur une expérience plus connectée, personnelle et pertinente dans l’ensemble de l’écosystème numérique », a déclaré M. Murphy. Avoir plus de visibilité et de contrôle Les dirigeants étaient 1,4 fois plus susceptibles que les retardataires de gérer la technologie dans le marketing aujourd’hui, et d’autres s’attendent à le faire au cours des trois prochaines années. “Lorsque nous avons commencé à gérer notre technologie publicitaire et analytique en interne, nous avons constaté une relation entre ce que nous faisons dans les pays en termes de sensibilisation et l’impact sur les canaux basés sur la performance tels que les e-mails et les recherches payantes”. Connections internes des équipes Les responsables marketing ont 1,7 fois plus de chances d’actualiser leurs statistiques marketing et leurs tableaux de bord les plus critiques au moins une fois par semaine. 86% des cadres supérieurs (vice-président principal ou supérieur) conviennent que l’élimination des cloisonnements organisationnels est essentielle à l’expansion de l’utilisation des données et de l’analyse dans la prise de décision. Grâce à l’intelligence intégrée et à l’apprentissage automatique, les pépites d’information de l’or peuvent remonter plus rapidement à la surface, afin que votre équipe puisse passer plus de temps à agir.En huit semaines, Sprint a augmenté ses dépenses de recherche payée et obtenu sa réponse: les ventes numériques ont augmenté de 20% et les ventes en magasin ont augmenté de 32%. Oui, les données sont en or. Mais les entreprises en voient la valeur réelle lorsqu’elles utilisent des données et des technologies intégrées pour offrir ces expériences intéressantes et pertinentes que les consommateurs aiment et exigent. Aujourd’hui, avec le big data, le machine learning et l’intelligence artificielle le marketing et la technologie sont de plus en plus combinés. Des solutions technologiques innovantes et efficaces se développent progressivement pour permettre aux entreprises d’optimiser leur données et d’accroître leur chiffre d’affaires de façon significative. Steerfox est l’une de ces solutions. Avec nos algorithmes de machine learning développés

Infographie : Les chiffres clés du bricolage et du jardinage en France.

Le secteur de la jardinerie et du bricolage s’annonce prometteur en ce début d’année 2018.   Bien qu’ayant été un peu en retard dans ses débuts en terme de digitalisation (6% seulement en 2016), le marché de la jardinerie et du bricolage est maintenant en pleine croissance.Une étude menée par la fédération nationale des métiers de la jardinerie (FNMJ) montre que le chiffre d’affaire est en progression de 1,6 % dans le secteur de la jardinerie en 2017.   On note une augmentation de 8,2 % des ventes internet pour le secteur de la jardinerie entre 2008 et 2017 selon une étude du cabinet Xerfi Precepta. Le secteur du bricolage quant à lui, a enregistré une progression de 25 % avec le e-commerce selon les chiffres de la Fédération des magasins du bricolage et de l’aménagement de la maison.   Il s’agit donc d’une opportunité à saisir pour tout E-commerçant hésitant encore à se lancer dans ces secteurs. Selon une étude menée par l’Unibal le marché du bricolage pourrait atteindre une part de marché de 9,1 % à l’horizon 2020 grâce au E-commerce.   Pour le jardinage c’est 20% des parts du marché qui seront atteintes en 2020.   Ça promet !     SteerFox vous accompagne dans l’univers de la jardinerie et du bricollage   Cette infographie est présentée par SteerFox, acteur du digital depuis 2014. SteerFox est une agence automatisée qui propose aux entreprises d’améliorer leurs performances publicitaires, d’acquérir du trafic qualifié et d’augmenter leurs ventes sur leurs sites web. SteerFox permet donc d’automatiser la création, gestion et optimisation des campagnes publicitaires.   Nous disposons d’une offre dédiée aux acteurs de la jardinerie et du bricolage et à leurs besoins spécifiques. Notre technologie de trigger automation permet d’obtenir un système d’automatisation sur mesure en fonction des indicateurs qui importent à votre secteur et votre entreprise :   meilleures ventes biens ou services petites annonces à booster taux de marge par article ou par service taux d’invendu d’un programme jardinage/bricolage profils des clients repris de votre base CRM Google Trends avis clients météo géolocalisation veille des prix de vos concurrents enchères en temps réel et bien d’autres   Evaluer mon potentiel croissance SEA

Infographie Franchise – Les chiffres clés

La Franchise en France   La Franchise dispose d’un poids indéniable dans l’économie française. Le réseau de franchise en France est en effet le premier réseau Européen et le troisième réseau Mondial. C’est en tout cas, le ressenti communiqué par les divers rapports publiés par et la FFF et la banque Populaire. Pour s’y retrouver plus clairement, nous vous proposons une infographie franchise spéciale restauration.   Retrouvez ci-dessous notre infographie Franchise     SteerFox & franchise   Cette infographie est présentée par SteerFox, acteur du digital depuis 2014. SteerFox est une agence SEA automatisée qui propose aux entreprises d’améliorer leurs performances publicitaires, d’acquérir du trafic qualifié et d’augmenter leurs ventes sur leurs sites web. SteerFox permet donc d’automatiser la création, gestion & optimisation des campagnes publicitaires.   Nous disposons d’une offre dédiée aux franchises et à leurs besoins spécifiques. Notre technologie de trigger automation permet d’obtenir un système d’automatisation sur mesure en fonction des indicateurs qui importent à votre secteur et votre entreprise :   meilleures ventes biens ou services petites annonces à booster taux de marge par article ou par service taux d’invendu d’un programme immobilier profils des clients repris de votre base CRM Google Trends avis clients météo veille des prix de vos concurrents et bien d’autres  

Paris Retail Week : SteerFox vous attend avec des nouveautés à la hauteur de l’événement !

Sommaire Paris Retail Week – Du 19 au 21 septembre 2017 Le plus grand salon d’Europe dédié au E-commerce est sur le point de commencer : 250 prises de paroles, ateliers et conférences, 600 exposants et plus de 30.000 visiteurs attendus. Vous l’aurez compris, la Paris Retail Week est le rendez-vous phare du commerce 360° ! Cette année l’événement, qui aura lieu du 19 au 21 septembre, s’articule autour de deux axes majeurs : Le salon du E-Commerce qui réunit les acteurs incontournables du e-retail et de la vente en ligne.  C’est le plus grand salon européen dédié au cross-canal. Différents thèmes seront abordés comme « l’intelligence au service du retail », « le virtuel au service du commerce », « le live retail » et bien d’autres ! Digital (in) Store, le salon consacré  à la digitalisation et l’innovation en point de vente physique. Un événement hors-murs viendra donner vie à toutes ces innovations :  le Paris  Retail Tour permettra à certains visiteurs de sortir du salon et de découvrir les magasins les plus innovants et à la pointe de la technologie de Paris. Sophie Lubet, directrice du pôle retail de Comexposium, annonce la couleur : « Pour sa troisième édition la Paris Retail Week va être sous le signe du commerce connecté ». En effet, de très nombreux thèmes seront abordés durant le salon, notamment avec l’IT for commerce, e-commerce & data, online marketing et bien d’autres. Qu’attendre du salon ? La PRW veut aller au delà du salon traditionnel avec la présence de top speakers, la mise en place d’ateliers interactifs et de prises de paroles pour faire le tour de toutes les thématiques d’actualités. Le salon souhaite offrir la possibilité d’échanger de manière plus personnelle : les visiteurs et exposants pourront participer à des business-meetings, des « speed networking» et rencontrer les décideurs des entreprises leaders du secteur. Le thème général de l’édition 2017 sera le « Live retail » : un commerce humain, authentique et expérientiel où le consommateur et les marques nouent une relation de proximité et d’engagement grâce à la technologie, et notamment la data. Véritable fil rouge du programme des conférences et des Keynotes, le Live retail sera abordé sous ses différents aspects, grâce à l’intervention d’experts français et internationaux. Chez SteerFox ce thème nous tient particulièrement à cœur car il représente l’essentiel de notre métier. Nous accompagnons les marques à repenser l’e-commerce et la publicité en ligne pour qu’elles accompagnent au mieux leurs consommateurs. Paris Retail Week : l’équipe SteerFox vous attend au stand D 015 ! Une question ? Un projet ? Ou vous souhaitez tout simplement découvrir notre solution ? Passez nous rendre visite ! Nous serons ravis de vous accueillir au stand D 015 pour vous présenter notre agence automatisée d’acquisition de trafic web et échanger avec vous. Si vous nous connaissez déjà, SteerFox innove et c’est l’occasion pour vous de venir découvrir nos nouveautés qui seront à la hauteur de l’événement ! Sinon, nous pouvons toujours discuter autour d’une partie de pétanque ! A ce qu’il paraît il n’y a rien de meilleur pour la créativité. À la semaine prochaine ! Petit rappel : Paris Retail Week  – les 19, 20 et 21 septembre 2017 Parc des expositions – Porte de Versailles (métro ligne 12, tram T2 et T3A) SteerFox vous accueil au stand D 015 – Pavillon 7.3 Plus d’informations sur : http://www.parisretailweek.com/ Tenté par une analyse de votre potentiel de croissance e-commerce ? Faîtes analyser vos campagnes pour comprendre les opportunités inexploitées et recevoir un plan d’actions dédié.