Quelles sont les nouveautés e-commerce et publicitaires du mois de Novembre 2023 ? En tant que solution dédiée à la performance produit des e-commerçants, nous avons choisi de vous partager chaque mois, une sélection de sujets issus de notre veille. 

📰 L'ACTUALITÉ MARCHÉ 📰

➡️ Le marché de la beauté en ligne en France plafonne.

Avec une part des ventes en ligne dans le secteur hygiène-beauté atteignant 13,2% au premier semestre 2023, soit une quasi-stagnation par rapport à l’an dernier, mais une hausse de 1,7 point par rapport à 2020. Le budget annuel moyen pour les achats de beauté en ligne est de 85 euros. Les acteurs généralistes comme Carrefour et Amazon ont augmenté leur part de marché à 5,4% (contre 4,8% en 2020), tandis que les acteurs spécialisés comme Marionnaud conservent 7,7% de PDM, soit un recul de 0,4 point par rapport à 2022, mais un niveau toujours supérieur d’un point par rapport à 2020.

➡️ Le baromètre Future Shopper Wunderman Thompson x WPP explore l’évolution des habitudes de consommation en France.

La croissance des achats en ligne continue avec 48 % des achats effectués sur internet en 2023 (vs 47 % en 2022). Parallèlement, les consommateurs restent intolérants à une mauvaise expérience en ligne.Parallèlement, Amazon et les marketplaces continuent de dominer le marché avec 34% des Français qui les utilisent en phase d’inspiration, et 26 % en phase de recherche. La raison principale avancée ?Leur excellent service client et des livraisons rapides. Le commerce social et le commerce de jeux en ligne sont en progression : 44 % des Français interrogés ont acheté via un réseau social en 2023 (+3 points vs 2022)

🔎 L'ACTUALITÉ GOOGLE ET BING 🔎

➡️ Google commencera à supprimer progressivement la prise en charge des cookies tiers dans Chrome en désactivant ces cookies pour 1 % des utilisateurs à partir du premier trimestre 2024.

L’ère sans cookies tiers semble enfin voir le jour. En effet, en prévision d’une suppression plus large pour 100% des utilisateurs de Chrome d’ici au troisième trimestre 2024, Google a décidé de supprimer progressivement les cookies. Ça sera le cas pour 1% des utilisateurs de Google Chrome, dès Janvier. Cette décision vise à améliorer la vie privée des utilisateurs tout en introduisant de nouvelles normes pour la publicité. 

➡️ Google a lancé AR Beauty Ads, un nouveau produit publicitaire pour les marques de beauté, permettant aux consommateurs de tester virtuellement des produits tels que le maquillage des lèvres et des yeux.

Les publicités interactives personnalisées visent à stimuler l’engagement des clients. Les premiers tests montrent que les consommateurs passent plus de temps sur les sites web des marques après avoir interagi avec ces publicités. Plus de 50 marques de beauté, notamment L’Oréal et MAC Cosmetics, utilisent déjà la technologie AR de Google. D’autres outils AR pour les essais virtuels de la couleur des cheveux et des fonds de teint sont également disponibles.

➡️ Google Analytics 4 (GA4) supprimera quatre modèles d’attribution et introduira une nouvelle fonctionnalité de « métriques calculées » pour personnaliser les mesures.

Les modèles d’attribution First Click, Linear, Time decay et Position-based seront éliminés en octobre 2023, laissant place aux modèles d’attribution data-driven payants et organiques. La suppression des modèles basés sur des règles reflète un changement vers des modèles d’attribution automatisés. Les utilisateurs pourront créer jusqu’à cinq métriques calculées par propriété standard ou 50 pour les propriétés Analytics 360. Cette personnalisation accrue nécessite une gouvernance appropriée pour éviter la confusion et garantir une utilisation efficace.

 

📱 L'ACTUALITÉ SOCIAL COMMERCE 📱

➡️ Meta annonce le déploiement progressif de ses premières fonctionnalités publicitaires alimentées par l’IA générative dans son Ads Manager.

Ces fonctionnalités, dont la Génération d’Arrière-plan, l’Expansion d’Images et les Variations de Texte, offrent davantage de personnalisation, de productivité et de performance aux annonceurs. Les tests initiaux ont montré que l’IA générative permet de gagner du temps, d’améliorer la créativité et de réduire la fatigue créative. Meta prévoit d’ajouter plus d’outils AI pour aider les annonceurs à mieux cibler leur public et à personnaliser leurs publicités.

➡️ Meta, la société mère de Facebook et Instagram, envisage de proposer une version payante de ses services pour les utilisateurs européens. 

En plus précisément les utilisateurs Européens qui refusent de permettre l’exploitation de leurs données personnelles à des fins de publicité ciblée, en réponse au règlement européen de protection des données (RGPD).

Cette version expurgée de publicités coûterait 10 euros par mois, ou 13 euros si souscrite via un smartphone pour couvrir les frais d’Apple et Google. L’initiative vise à se conformer au RGPD tout en préservant le modèle économique de Meta, fortement tributaire de la publicité ciblée. Néanmoins, des critiques et des préoccupations ont déjà émergé quant à cette proposition. L’avenir de cette proposition dépendra des régulateurs européens.

➡️ TikTok expérimente un partenariat de recherche avec Google, permettant aux utilisateurs d’effectuer des recherches sur Google.com depuis l’application.

Cette initiative pourrait augmenter le trafic et les revenus publicitaires pour les deux entreprises. Google, en difficulté avec un procès antitrust, cherche à maintenir sa part de marché face à des concurrents tels que TikTok. TikTok enrichit également sa fonction de recherche avec des extraits de Wikipédia, des annonces de recherche, et espère tirer parti de données d’utilisateur pour renforcer son ambitieux commerce électronique. Cette collaboration explore de nouveaux comportements de recherche, offrant une perspective innovante dans le monde en évolution des médias sociaux et de la recherche en ligne.

➡️ TikTok teste une version payante et sans publicité de son application.

Pour le moment réservé à quelques bêtatesteurs aux USA, l’abonnement permettrait de masquer les annonces. Les utilisateurs se voient proposer de choisir entre la version gratuite avec des publicités ou une expérience sans publicité moyennant 4,99 $ par mois. TikTok cherche ainsi à diversifier ses sources de revenus, en plus de promouvoir TikTok Shop. 

➡️ TikTok lance « Out of Phone », une offre publicitaire extérieure, permettant aux annonceurs de diffuser le contenu TikTok dans le monde réel via des écrans sur des panneaux d’affichage, des kiosques, des cinémas, des bars, et d’autres lieux publics.

Cette initiative vise à étendre la portée des campagnes publicitaires sur TikTok au-delà de la plateforme. Trois options sont disponibles : « Billboard », « Cinema » et « Other Screens ». Aucune information chiffrée n’est fournie dans l’article.

🛍️L' ACTUALITÉ DES MARKETPLACES 🛍️

➡️ Le dernier rapport sur les marketplaces européennes révèle que 35 % des achats en ligne dans le monde ont lieu sur des places de marché, surpassant les supermarchés (17 %) et les sites de détaillants (12 %).

Les places de marché connaissent une croissance exponentielle, avec une prévision de représenter près de 60 % des ventes en ligne d’ici 2027. Cette popularité s’explique par la commodité, les prix compétitifs et le large choix permettant ainsi de comparer des centaines de marchands. Cependant, la majorité des grandes marketplaces opèrent en dehors de l’Europe avec Amazon, eBay et AliExpress qui dominent le marché mondial, posant des défis pour les détaillants et les marques européens. 

➡️ Le marché mondial du retail media devrait générer 128,2 milliards de dollars de publicité en 2023, avec une augmentation prévue de 10,2% en 2024, atteignant 141,7 milliards de dollars, selon le cabinet Warc.

Amazon et Alibaba ont généré environ 80 milliards de dollars de revenus publicitaires en 2022, représentant 68,3% des investissements mondiaux dans le retail media. En 2023, Amazon devrait occuper 87,8% du marché avec 45,4 milliards de dollars de revenus publicitaires, suivis par Alibaba. En 2024, Amazon prévoit d’atteindre 52,7 milliards de dollars de revenus publicitaires.

➡️ Amazon travaille sur une initiative appelée « Projet Nil » qui vise à améliorer son moteur de recherche en y intégrant la technologie des chatbots IA.

L’objectif est d’augmenter les ventes sur mobile en offrant une expérience de recherche plus conversationnelle et personnalisée. Amazon cherche à résoudre le défi de la conversion plus faible sur mobile par rapport au site web. Le projet s’appuie sur l’intelligence artificielle, y compris le traitement du langage naturel, l’apprentissage automatique et l’apprentissage profond, pour améliorer la recherche et les recommandations. Le projet doit relever des défis tels que la précision, les biais et la protection des données.

➡️ Amazon a lancé une fonctionnalité appelée « Consulter un ami » pour faciliter la demande d’avis à des tiers avant d’effectuer un achat en ligne.

Cette fonction permet aux utilisateurs de partager des produits avec leurs amis via des applications de messagerie et de recueillir leurs avis en un seul endroit. Les recommandations d’amis et de famille sont des sources fiables pour les décisions d’achat. Amazon a également introduit d’autres fonctionnalités pour rendre les achats plus collaboratifs, comme « Inspirer » et « Création ».

➡️ Amazon Ads a annoncé la création d’un système publicitaire en libre-service, « Sponsored TV », permettant aux marques vendant sur Amazon d’atteindre un public plus large via les services de streaming TV de l’entreprise.

Cette offre élargit le produit Amazon Sponsor Ads, avec un support pour Amazon Freevee, Twitch et les chaînes de streaming via les applications Fire TV. Les annonces interactives visent à encourager les petites marques à explorer la publicité télévisée. Amazon fournit également des services créatifs et utilise la technologie d’apprentissage automatique (ML).

➡️ La société française ManoMano, une licorne spécialisée dans la vente en ligne d’articles de bricolage et de jardinage, prévoit de supprimer jusqu’à 230 postes en France et en Espagne, soit environ 25% de ses effectifs totaux.

Cette décision intervient en raison du contexte économique difficile, notamment lié à la guerre en Ukraine, à l’inflation, à l’augmentation des taux d’intérêt et au ralentissement des investissements dans le secteur technologique. La procédure de suppression d’emplois fait suite à des levées de fonds substantielles antérieures.

➡️ Ebay fait face à une amende potentielle de 2 milliards de dollars pour la vente de produits polluants et dangereux aux États-Unis.

Le ministère de la Justice a annoncé des poursuites à l’encontre d’Ebay pour avoir enfreint la loi sur la qualité de l’air et d’autres lois environnementales en autorisant la vente de produits nocifs. La plainte du DOJ accuse Ebay d’avoir vendu 343 000 dispositifs qui contournent les contrôles de pollution des véhicules. L’amende proposée serait de 5580 $ par violation de la loi sur la qualité de l’air. Ebay déclare bloquer 99,9 % de ces annonces, mais entend se défendre vigoureusement.

Tenté par une analyse de votre potentiel de croissance e-commerce ?

Faîtes analyser vos campagnes pour comprendre les opportunités inexploitées et recevoir un plan d’actions dédié.

[contact-form-7 id= »17331″ title= »contact-articles »]

Laisser un commentaire

Nouveau site, nouvelle identité, mêmes engagements pour votre croissance e-commerce 🚀
This is default text for notification bar