Mensuelle e-commerce n°2 : Avril 2021

Publié le 29 avril 2021 par Mahée Rodriguez
En tant qu'expert SEA, nous avons choisi de vous partager chaque mois, un récapitulatif de l'actualité e-commerce. La mission ? Mettre à votre disposition notre expertise secteur !    

On rembobine ⏳

 

LIVE SHOPPING

    Carrefour, Fnac, Boulanger etc... ces marques qui misent sur le live shopping comme nouvelle arme d’acquisition.   Pour sa foire aux vins du Printemps, Carrefour a choisi Quidol, filiale du groupe Redpill pour animer ses sessions de live shopping. Carrefour, à travers Quidol, plateforme de live streaming, peut créer son propre contenu en live agrémenté de modes d'interaction divers (quiz, ventes, sondages). Une nouvelle expérience d’achat interactive et ludique, animée par des professionnels qui testent et mettent en avant des produits en direct, devant des milliers d’internautes en ligne.   Un format vidéo qui offre un taux d’engagement deux fois plus important que le format photo. Cette opportunité, d’autres marques l’ont saisie.   Du côté du groupe Boulanger, un livestream consacré aux objets connectés pour la maison, a été organisé le 21 avril. Un succès au rendez-vous qui a poussé les autres marques du groupe à proposer des évènements de live shopping à venir : une démonstration des robots culinaires par Moulinex le 11 Mai et une présentation des PC par Hewlett-Packard le 10 Juin.   Une légère longueur d’avance pour le groupe Fnac-Darty avec une soixantaine de sessions organisées depuis 2020. En Avril, le groupe a fait appel à Zerator, un streamer et vidéaste français spécialisé dans le jeu vidéo pour présenter un pack PC portable Asus accompagné du game pass Xbox   Au-delà des grands groupes Français, le live shopping a déjà conquis une grande majorité de la population dans certains pays Asiatiques. La Chine est le premier marché mondial du live shopping qui représente 52% (1) de leurs achats en ligne. Dernièrement, Xinba, un influenceur chinois réputé pour ses sessions de live shopping en Chine, a généré 254 millions d’euros de chiffre d’affaires (2) lors d’une session de livestream de 12h sur Kuaishou.   Selon YouTube, 82% du trafic internet sera consacré à la vidéo d’ici 2021. Saisissez l’opportunité en vous positionnant sur ce média peu exploité par les sites marchands dès aujourd’hui !   💡 En savoir plus le fonctionnement et les enjeux du live shopping   (1) Source : Globe Groupe (2) Source : Siècle Digital  

TVA

    Les règles encadrant la TVA sur le e-commerce vont être bouleversées à partir du 1er Juillet 2021   En 2020, le e-commerce représentait 13,4% du commerce en France contre 9,8% en 2019 (1). Une croissance YoY qui s’accompagne d’une fraude fiscale de plus en plus courante.   Un rapport de l’inspection générale des finances de 2019 indique que 98% des vendeurs enregistrés sur les plateformes d’e-commerce (Amazon, CDiscount, Alibaba, etc…) n'étaient pas immatriculées à la TVA en France. Des vendeurs situés hors Europe, qui pratiquent des prix cassés car ne facturent pas la TVA aux particuliers. Un manque à gagner non négligeable pour les caisses de Bercy, estimé entre 4 et 5 milliards d’euros par an selon Attac.   Pour remédier à ce problème de fraude à la TVA liée aux ventes en ligne transfrontalières, de nouvelles restrictions entreront en vigueur à partir du 1er Juillet 2021 sur le e-commerce transfrontalier dans l’UE :   Les plateformes et marketplaces deviendront redevables de la TVA sur les importations et ventes intra-UE pour le compte de leurs vendeurs tiers situés hors UE.  
  • L’exonération de la TVA pour les importations d’une valeur inférieure à 22€ sera supprimée. Les vendeurs devront déclarer et collecter la TVA pour le compte de l’Etat. Cela devrait permettre d’éviter les envois fractionnés ou les déclarations falsifiées.
  • La mise en place du guichet unique TVA pour la vente de biens et de services
  • L’abaissement du seuil de CA à 10 000€ pour les ventes à distance
  • Une redéfinition du régime TVA des ventes à distance intracommunautaires de biens (B2C)
  Une nouvelle réglementation qui permettrait de passer de 15 millions de déclarations électroniques en douane actuellement, à 450 millions (2).   Ces nouvelles restrictions devraient engendrer un retard de livraisons cet été. Une occasion pour vous, vendeurs français de faire de vos délais de livraison un atout considérable pour votre acquisition.   La technologie SteerFox intègre des millions de data produits de (prix, disponibilité, délai de livraison, etc…) de votre catalogue et celui de vos concurrents pour promouvoir le bon produit, sur le bon levier au bon moment.   💡 En savoir plus sur l’intégration de data multi-sources   (1) Source : FEVAD  

E-COMMERCE : BRICOLAGE

    Année record pour le marché du bricolage avec +13% de ventes !   Le marché du bricolage a connu une année à succès en 2020 en France avec une chiffre d'affaires en hausse de 13% contre 1% à 2 % habituellement (1).    Les Français ont dépensé 3,6 milliards d’euros de plus qu’en 2019 (1). Une croissance en partie expliquée par le confinement qui a fait naître de nouveaux besoins et donc de nouveaux budgets dédiés à l’aménagement extérieur. Au-delà des bricoleurs déjà existants, une nouvelle cible a fait son apparition : les jeunes de 18 à 30 ans qui s’intéressent davantage au bricolage par rapport à la période de pré-confinement. A date, 1/3 des français achètent des produits de bricolage au moins une fois par mois (2)   👉  Zoom sur les ventes en ligne    Les ventes des pure players comme Mano Mano ou CapiTools ont augmenté de 84% (1). Une croissance significative qui ne dépasse tout de même pas l’incroyable progression des grandes surfaces de bricolage qui ont plus que doublé leurs ventes e-commerce.   L’année 2021 semble également être une belle année en perspective. En Février, +16% (1) pour les ventes en ligne de matériel de bricolage.   👉  Zoom sur les best-sellers   Les best-sellers d’Avril pour la catégorie bricolage concerne davantage les projets immédiats :   
  • Défonceuses et rabots : + 26% dans les grandes surfaces de bricolage (1)
  • Peinture et papier peint 
  • Bâche de protection pour piscine et pour sol 
  Au contraire, on constate une baisse d'intérêt sur les projets plus longs comme la plomberie, la cuisine ou la salle de bains.   Comment doubler vos ventes dans le secteur du bricolage ?   💡Découvrez la stratégie d’acquisition multi-leviers mise en place avec notre client Shopix, spécialiste de la vente de produits de bricolage et de jardinage depuis 40 ans.   (1) Source : Les Echos   (2) Source : Google  

AMAZON

  Croissance Amazon   Amazon dépasse 10% de la part de marché de la publicité en ligne sur le marché américain   La part d’Amazon sur le marché de la publicité numérique aux Etats-Unis a atteint 10,3% en 2020 contre 7,8% en 2019 (1). Amazon devient donc, le 3ème acteur de la publicité en ligne US en part de marché, derrière Google avec 28,9% et Facebook avec 25,2% (1), mais cette croissance est encore en pleine expansion.   Oui, la pandémie a permis d’accélérer la croissance mais attention, elle aurait cependant eu lieu tout de même sans. Nicole Perrin, analyste chez eMarketer affirme que “C'est l'une de ces situations où la pandémie a accéléré quelque chose qui se passait de toute façon”. En effet, Amazon occupe la 1ère place du classement des sites où les français dépensent le plus d’argent avec 22,2% de part de marché.   Une croissance qui traduit une augmentation des dépenses publicitaires et du nombre des vendeurs à l'origine de dépenses publicitaires. Si Amazon connaît un tel succès, c’est que les campagnes publicitaires sur la plateforme sont plus que satisfaisantes pour les vendeurs. C’est le canal efficace par définition en BtoC comme en BtoB.   💡 Connaitre mon potentiel croissance Amazon Ads   (1) Source : eMarketer  

TIKTOK

    TikTok lance video editor, le nouvel éditeur de vidéos dédié aux marques   TikTok a annoncé le 2 avril, le lancement de TikTok video editor, un outil dédié aux entreprises qui souhaitent créer davantage de vidéos natives lors de la création de leurs annonces publicitaires.   L’objectif est de permettre aux entreprises qui ont activé TikTok ads, de créer du contenu qualitatif facilement et rapidement. Pour cela, une suite de fonctionnalités d’édition ont été ajoutées à TikTok Ads Manager :   
  • Import de vidéo directement depuis votre appareil : mobile, desktop ou tablette
  • Ajout d’une musique de votre choix depuis la bibliothèque TikTok ou depuis un import 
  • Insertion de transition pour rendre la vidéo plus agréable et plus fluide
  • Ajustement des pistes audio
  • Insertion de sous-titres / texte dans votre vidéo avec une grande variété de styles graphiques disponibles
  • Recadrage des vidéos au format que vous souhaitez 
  • Ajout d’effets visuels pour modifier votre vidéo : floutage, superposition, etc...
  • Prévisualisation de la vidéo avec la vue utilisateur 
  Le réseau social explique que l’éditeur est prévu pour offrir « de la flexibilité, de la commodité et de la précision aux marques ».    Parmi la création de contenu dédié aux campagnes publicitaires TikTok Ads, un nouveau format devrait voir le jour d’ici peu : le format shopping. La solution idéale pour permettre aux e-commerçants de promouvoir leur catalogue produit.    Avec 14,9 millions de français actifs sur TikTok (1) qui passent en moyenne 68 minutes par jour sur l’application (1), la plateforme est le 4ème réseau social avec le plus haut taux d’engagement par post. Un levier d’acquisition encore en pleine expansion, pour les e-commerçants.     (1) Source : TikTok  

E-COMMERCE

    Emploi, RSE, innovation, international : Comment les e-commerçants abordent-ils 2021 ?   La FEVAD a publié les résultats de son étude en partenariat avec LSA auprès de sites marchands, pour évaluer le moral des e-commerçants.   Résultat, des e-commerçants plutôt optimistes pour cette année : 97% des chefs d’entreprise sont optimistes pour l’avenir de leur commerce. Et dans un avenir proche ? 86% des marchands abordent 2021 avec optimisme. Les entreprises les plus confiantes sont les plus petites entreprises qui réalisent -10M d’euros de CA avec 76% des répondants, ainsi que le pure players avec 68%.   Cet optimisme se traduit par des investissements croissants sur certains piliers du e-commerce. Quels sont les principaux enjeux pour les marchands en 2021 ?   👉La création d’emplois   Un optimisme qui devrait se traduire par la création d’emplois pour cette année. Au total, 57% des entreprises interrogées prévoient de recruter cette année, un taux record qui dépasse de 15 points de % le taux de l’année précédente.   👉La RSE   Les investissements en RSE continuent de progresser. A date, 89M des entreprises font de la RSE leur priorité (95% des +10M) car s’attendent à une tendance croissante vers les problématiques environnementales et sociétales de la part des consommateurs. D’ailleurs, 71% d’entre eux s’attendent à une croissance du marché de l’occasion.   👉La logistique   En 2020, la priorité avait été mise sur l’accessibilité des sites (27%). Une tendance encore valable en 2021 avec 37% mais qui s'accompagne cependant d’axes complémentaires en terme de logistique :  
  • Les colis connectés (30%)
  • Les retours en boîtes aux lettres (29%)
  • L’unification des stocks (25%)
  • Les solutions de réalité augmentée (29%)
  👉L’international   Des perspectives de croissance ambitieuses sur l’international avec plus de 7 entreprises sur 10 qui anticipent une croissance de leurs ventes à l’international sur les deux prochaines années.   Et voici le top 3 des pays de destination : la Belgique (88%), l’Espagne (68%) et l’Allemagne (56%).   👉Le marketing prédictif   51% des entreprises devraient porter une partie de leurs efforts sur le marketing prédictif. Cela se traduit par des investissements prioritaires en informatique pour 67% d’entre eux et en publicité pour 61% d’entre eux.   Une opportunité pour allier publicité et marketing prédictif grâce à des technologies dédiées au SEA prédictif comme la plateforme SteerFox. Face à un manque de solutions adaptées pour la gestion de votre marketing d'acquisition et l'optimisation de votre catalogue produit, nous avons créé la meilleure plateforme prédictive basée sur l’IA et dédiée au SEA.   💡 Pour connaître le potentiel du marketing prédictif sur votre catalogue produit, contactez-nous !   (1) Source : Google   (2) Source : Statista  
 

Les évènements qu'il ne fallait pas manquer ⚡️

 

FRENCH DAYS

    French Days décalés, quelles sont les tendances de consommation à prévoir ?   Initialement prévus du 28 avril au 4 mai 2021, les French Days 2021 ont été reportés par ses organisateurs qui préfèrent attendre la réouverture des commerces. Aucune date confirmée pour le moment, mais l’opération devrait avoir lieu fin Mai/début Juin   Lancée en 2018 par 6 acteurs du commerce français (Boulanger, Cdiscount, Fnac Darty, La Redoute, Rue du Commerce et Showroomprive), l’opération commerciale fixée chaque printemps compte aujourd’hui plus de 200 marchands (1). Six jours de réductions qui séduisent de plus en plus de consommateurs : les recherches des French Days ont évolué de 12% de 2019 à 2020 (2)   👉 Quels sont les secteurs les plus populaires auprès des consommateurs lors des French Days ?   Les français prévoient d’acheter principalement :  
  • Du prêt à porter à 59% (1)
  • Des équipements technologiques à 26% (1)
  • Des cosmétiques à 25% (1)
  Une étude Google démontre un pic de clics durant le week-end et lors du dernier jour des French Days.   👉 Zoom sur les investissements publicitaires en ligne   C’est le week-end où les investissements publicitaires en ligne sont les plus importants pour cibler les internautes sur mobile, et la semaine pour cibler les internautes sur desktops.   Un budget SEA de 50% à 150% (1) plus élevé sur desktop que sur mobile et tablette pour la majorité des secteurs : vêtements et accessoires, électronique, beauté et culture, maison et jardin.   (1) Source : Google (2) Source : Statista
 
 

Le chiffre du mois 💯

  900 milliards     900 milliards de $ dépensés en plus par les consommateurs du monde entier chez les détaillants en ligne en 2020 (1).   Les détaillants ne profiteront cependant pas de la même manière, du profit à long terme de cette croissance, en fonction de leur secteur, leur modèle commercial et leur cible. Cette même étude propose donc une sectorisation du e-commerce pour creuser sur les facteurs de cette croissance incroyable.   👉Quelles tendances à prévoir pour le secteur de l’habillement ?   Les boutiques de vêtements ont connu un des plus grands pics de croissance depuis les périodes de confinement en termes de ventes en ligne. Néanmoins, les consommateurs porteront un intérêt à retourner dans les magasins physiques où ils pourront essayer les articles avant de l’acheter. Ainsi, l’étude prévoit de ne garder que 10% à 20% (1) de ce pic de ventes pour la suite.   👉Quelles tendances à prévoir pour le secteur de l’électronique ?   Dans ce secteur, les achats en ligne représentaient déjà une part importante du e-commerce global. Une tendance de consommation qui a permis à l’électronique de connaître le taux de pénétration des ventes en ligne, le plus élevé avant la pandémie, en atteignant 40% à 60% (1) de leurs ventes totales. De ce fait, la croissance a été moins flagrante que les autres top-secteurs.   👉Quelles tendances à prévoir pour le secteur de l’alimentaire ?   Avant la pandémie, les ventes en ligne représentaient moins de 10% (1) des ventes globales pour les épiceries et les grands magasins, créant ainsi une opportunité de croissance plus notable.   Les épiceries conserveront surement environ 70% à 80% (1) des gains de ventes en ligne qu’elles ont connu durant leurs pics de vente. Les magasins à prix réduits, eux, ne conserveront probablement qu'environ 40% à 50% (1) de leurs pics.   La principale raison ?   Selon l’économiste et Vice-Président de Mastercard, Bricklin Dwyer, «Vous devez faire confiance à quelqu’un d’autre pour cueillir vos pêches. Vous devez avoir confiance pour quelqu’un d’autre pour livrer vos marchandises et les avoir toujours en bon état à leur arrivée. Donc, ce sont vraiment certaines de ces barrières que nous franchissons. »   Plus globalement, B.D prévoit environ 20% à 30% des 900 milliards de $ (1) de dépenses en ligne supplémentaires, se poursuivront surement en 2021 et sur les prochaines années.   (1) Source : Mastercard Economics Institute  
 

La success story du mois 🏆

 

PHARMARKET

    Pharmarket c’est le site e-commerce qui regroupe toutes vos pharmacies françaises en ligne. Un pure player que nous avons choisi de vous présenter suite à la nouvelle réglementation du secteur pharmaceutique. Une mesure qui autorise à partir de Mai prochain l’ouverture au SEA pour certains produits pharmaceutiques vendus en ligne.   En tant qu’experts SEA, nous avons décelé un vrai potentiel de croissance pour les e-commerçants du secteur pharmaceutique.   Et pour cause, les performances de Pharmarket ont été frappantes depuis me début de notre collaboration :  
  • Une croissance de +250% du CA en ligne
  • Un ROAS multiplié par 4
  • Un coût par acquisition qui a diminué de 57%
A propos Mahée Rodriguez