Guide 2022 de la publicité digitale

Publié le 22 octobre 2021 par Allan Kinic
publicité digitale
SOMMAIRE

 

 

De plus en plus d’entreprises déboursent des milliers d’euros en publicité digitale grâce à son retour sur investissement (ROI) important. Pour le premier semestre de 2021, selon l’observatoire publié par le SRI, le cabinet Oliver Wyman et l’UDECAM, elle représente une évolution de +42% comparé à l’année précédente, très loin devant les publicités traditionnelles radio ou télé. Pour assurer cohérence et performance aux campagnes mises en place par les entreprises qui souhaitent rester compétitives, il est essentiel d’utiliser les bons leviers publicitaires. Avant, il est important de comprendre ce qu’est vraiment la publicité digitale.

 

Définition de la publicité digitale ?

 

La publicité digitale peut être définie de façon simple comme la publicité réalisée sur Internet et ses différents terminaux, dont l’ordinateur, la tablette et le smartphone. Il lui a fallu moins d’une décennie pour devenir le levier de communication le plus important des annonceurs, et ce, au détriment de la radio et de la télévision.  Tout comme la publicité traditionnelle, elle permet de promouvoir les produits et services d’une entreprise pour lui faire gagner en notoriété et augmenter ses chiffres de ventes. Au lieu d’apparaître sur les panneaux d’affichage extérieur ou les magazines, les publicités seront visibles sur les moteurs de recherche, les réseaux sociaux, etc. 

 

Il faut également savoir que la publicité digitale s’accompagne de données en grande quantité. En d’autres termes, il est possible de suivre les performances des campagnes en temps réel, ce qui n’est pas le cas avec les panneaux d’affichage par exemple. Il est tout aussi possible d’obtenir des informations sur les caractéristiques démographiques, les habitudes et les intérêts des personnes qui visionnent des publicités et interagissent avec ces dernières. 

 

Top des outils de publicité digitale à découvrir et à connaître en 2022

 

Il existe différents leviers de publicité digitale à utiliser en fonction des besoins des marques. En voici quelques-uns. 

 

Le Search

 

Près de 80 % des consommateurs recherchent des produits dont ils ont besoin sur internet en utilisant les moteurs de recherche comme Google, Bing et Yahoo. Lors de la création des annonces de recherche, il faut cibler les recherches ou les mots-clés spécifiques. 

 

C’est ici qu’entre en jeu le SEA (search engine adversiting), également connu sous l’appellation référencement payant qui est le mode de publicité sur les moteurs de recherche. Il est à différencier du SEO (search engine optimisation) qui fait référence aux techniques d’amélioration du référencement organique ou naturel des sites. 

 

Le SEA consiste à acheter des mots-clés dans les moteurs de recherche conformément au système d’enchères afin d’assurer une meilleure visibilité du site dans les résultats de recherche des internautes. La facturation se fait au clic ou PPC (paiement au clic). Si vous utilisez Google, rendez-vous sur l’interface « Google Ads » (ancien Google Adwords).

 

Toujours selon les données de l’observatoire de l’ePub sur le premier semestre de 2021, le Search représente une augmentation de 43% des budgets des annonceurs français (1 537 millions d’euros). Il s’agit aussi de l’une des principales sources de financement de Google qui détient près de 88 % des parts du marché. 

 

Le Display

 

Cette catégorie de publicité digitale représente près de 18% des investissements publicitaires des annonceurs en France (selon l’observatoire de l’ePub sur le premier semestre de 2021). 90 % des utilisateurs ont également pris une décision d’achat après la vision d’une vidéo ou des images. 

 

En utilisant la publicité display sur n’importe quel moteur de recherche, les publicités apparaissent sur les sites web affiliés. De plus en plus d’entreprises préfèrent Google, puisque les affichages publicitaires apparaissent sur YouTube, ce qui permet à l’annonceur de cibler les utilisateurs de ces deux plateformes. 

 

Les réseaux sociaux 

 

Les socials ads captent près de 77% du budget d’investissements des annonceurs en France (selon l’observatoire de l’ePub sur le premier semestre de 2021) et sa croissance s’élève à 58% (en partie grâce à la vidéo). L’essor des réseaux sociaux a été influencé ces dernières années par l’explosion du social commerce, c’est-à-dire le fait de donner la possibilité aux followers d’une marque d’acheter les produits directement sur sa page sociale. 

 

Les entreprises peuvent utiliser différents réseaux sociaux pour faire leur publicité comme Facebook, Instagram, Twitter, Pinterest ou Linkedin. Si vous êtes décidé à employer les socials ads pour vos campagnes, vous pouvez créer vos annonces sous forme de texte, de vidéo ou d’image. Ces deux dernières options sont les plus indiquées pour promouvoir une marque.

 

Il faut également savoir que les réseaux sociaux donnent la possibilité à une entreprise d’accéder aux options d’enchères supplémentaires. Si vous cherchez par exemple à attirer plus de followers sur Twitter, vous pouvez utiliser le coût par suivi ou CPF. Il est possible d’en faire de même sur LinkedIn en utilisant le coût par envoi ou CPS qui permet d’atteindre les candidats passifs. 

 

Les influenceurs

 

La montée en puissance des réseaux sociaux a aussi été confortée par l’influence marketing. À noter que l’influence constitue une entité à part lorsqu’elle est assimilée par une approche commerciale.

 

Il suffit alors de s’associer aux influenceurs des réseaux et médias sociaux qui possèdent déjà une grande notoriété auprès de votre public cible. Ces professionnels se chargeront alors de recommander vos produits ou services auprès de leur communauté. 

 

Ce qu’il savoir, c’est que les influenceurs proposent des tarifs différents par rapport aux autres canaux de publicité digitale. Il peut s'agir d’un tarif forfaitaire basé sur le nombre de leurs abonnées ou sur le niveau d’engagement sur les messages. Ils peuvent également facturer leur prestation en fonction des performances des messages parrainés. 

 

Le retargeting

 

Le retargeting, également connu sous l’appellation « reciblage publicitaire » est un outil de publicité digital qui consiste à montrer un message à un internaute lorsque celui-ci se positionne sur un stade avancé de l’entonnoir de conversion. Comment le savoir ? Simplement lorsqu’il consulte un page produit, se renseigne sur un comparateur ou lorsqu’il remplit un panier. Ce procédé permet ainsi à une entreprise d’afficher un message incitatif et personnalisé qui a attrait au produit recherché pour tous les internautes ayant énoncé une intention d’achat. 

 

Toutefois, il faut savoir que le retargeting est perçu comme une stratégie de publicité digitale quelque peu intrusive étant donné que l’affichage apparaît alors que l’internaute pourrait ne plus être intéressé par le service ou le produit. Cette technique se base également sur les cookies tiers qui, selon les experts, seront bientôt désuets. 

 

Le pretargeting

 

Le pretargeting ou predictive retargeting est une technique publicitaire permettant aux marques d’atteindre leurs objectifs bien avant leurs concurrents. Il consiste à repérer le moment où l’internaute cherche des réponses à un besoin avant qu’il n’exprime son intention d’acheter via la formulation d’une requête sur le moteur de recherche ou par la consultation d’une page produit. 

 

Cette méthode de ciblage attribue aux internautes anonymes des « scores d’appétence » en se basant sur les « signaux faibles » qu’ils produisent en consultant les contenus web. Ces données sont étudiées minutieusement par l’intelligence artificielle afin de connaître une prédiction d’intention. Ceci permet aux entreprises de cibler les personnes les plus disposées à consommer leurs produits ou services avec des campagnes bien déterminées sur l’open web et les ad exchanges. 

 

 

Quels avantages de recourir à la publicité digitale ? 

 

Même si la publicité digitale est un marché en pleine croissance dans lequel baigne les plus grandes entreprises, vous n’êtes pas encore convaincu que c’est la meilleure solution pour accroître votre chiffre d’affaires ? Voici quelques arguments qui pourront vous aider à prendre une décision plus rapidement. 

 

Un moyen pour atteindre plus facilement le public cible

 

Vous souhaitez avoir l’assurance que vos cibles regardent vraiment vos panneaux d’affichage publicitaires ? C’est quasiment impossible avec la publicité traditionnelle. Grâce à la publicité digitale, vous avez la possibilité de viser directement les personnes susceptibles de s’intéresser à votre marque. Il suffit d’utiliser les options de ciblage comme le comportement, l’emplacement, les intérêts, l’âge, etc. 

 

La possibilité d’obtenir des résultats mesurables

 

Pour savoir si une stratégie publicitaire a fonctionné, il est important de mesurer les résultats. Ceci est facile dans l’univers du numérique grâce aux plateformes comme Google Ads. Cette dernière se substitue à l’annonceur pour surveiller les campagnes à sa place. Pour la vérification, il suffit de se connecter au compte et de jeter un œil aux données. Ces derniers permettent non seulement à la marque d’accéder aux résultats de sa stratégie, mais aussi de relever les failles en vue d’une amélioration. 

 

Une prise en charge de tous les budgets publicitaires

 

Quelle que soit la taille de votre entreprise, vous pouvez utiliser la publicité digitale pour accroître la notoriété de votre marque, améliorer vos ventes, générer des prospects qualifiés, etc. 

 

Contrairement à la publicité classique, la publicité numérique permet, en effet, à une marque de créer un budget. En d’autres termes, elle est libre de dépenser ce qu’elle veut (ou selon ses possibilités) pour les publicités. De plus, pour obtenir des placements optimaux sans faire des offres mirobolantes, les entreprises sont encouragées à créer des publicités pertinentes et offrir une meilleure expérience utilisateur. 

 

Quelles sont les principales mesures de la publicité digitale ?

 

Si vous êtes maintenant décidé à vous lancer dans la publicité digitale, vous devez absolument connaître quelques-uns des principaux moyens pour mesurer la performance de votre stratégie :

 

Le taux de clics

 

Il s’agit du pourcentage d’internautes qui ont cliqué sur votre annonce comparée au pourcentage d’internautes qui ont seulement regardé votre annonce. Cette mesure vous permettra de cerner l’efficacité de votre publicité dans le but de l’améliorer. 

 

Les impressions

 

Ce paramètre indique le nombre de publications de votre annonce. Cette mesure inclut les vues récurrentes d’une même personne. En d’autres termes, si un internaute a vu votre publicité trois fois, ces trois vues comptent donc pour trois impressions. 

 

Le coût par clic (CPC)

 

C’est la somme que vous devez payer pour que quelqu’un clique sur votre publicité. Pour l’estimer, vous pouvez utiliser un calculateur de CPC.

 

Le coût par acquisition (CPA)

 

C’est le montant d’acquisition d’un nouveau client. Pour l’estimer, vous pouvez vous servir d’une calculatrice en divisant le montant total de votre campagne publicitaire par le nombre de conversions pour obtenir un nouveau client. 

 

 

Si vous avez l’intention de développer vos canaux d'acquisition,chez SteerFox, nous pouvons vous accompagner en évaluant votre potentiel croissance.

 

A propos Allan Kinic