Interview de Jean-Baptiste Gabellieri, responsable e-commerce de Shopix

Interview de Jean-Baptiste Gabellieri, responsable e-commerce de Shopix

Interview de Jean-Baptiste Gabellieri, responsable e-commerce de Shopix

Quel est ton rythme de croissance en CA e-commerce, et dans quelle mesure la publicité digitale y contribue-t-elle ?

L’activité e-commerce de Shopix est en forte croissance. On est sur un rythme de progression de 33% du CA depuis septembre. On dépassera probablement notre objectif annuel de 4 millions d’€ de CA en septembre prochain.

De manière assez incroyable on réalise 75% de chiffre d’affaires en plus qu’en 2016, avec un niveau de dépenses équivalent (marketing, technique, commissions marketplaces, etc). La croissance du CA ne se fait donc pas au détriment de la rentabilité.

Pour illustrer ce phénomène, sur ce début d’année 2019 on constate que 1€ investi via Google Ads avec Steerfox génère 80% de CA en plus que l’an passé.

Quels sont aujourd’hui tes principaux enjeux en terme d’acquisition online ?

Identifier des partenaires et des stratégies qui nous font gagner du temps, car mon équipe n’a pas forcément vocation à s’agrandir pour accompagner notre croissance.

On a voulu avec Steerfox :

1/ Réduire les aléas humains, qui faisaient régulièrement déraper nos campagnes sur des ajustements d’enchère par localisation, type de périphériques, etc…

2/ Adopter une structuration des campagnes qui corresponde d’avantage à l’organisation et la saisonnalité de notre catalogue produit.

Un autre enjeu consiste à tester sans cesse de nouveaux leviers pour aller chercher du trafic en dehors des GAFA, car en l’espace de cinq ans, notre nombre de partenaires en acquisition n’a cessé de se réduire.

Comment te sers-tu de la data disponible (CMS, CRM, ERP, DMP, PIM…) pour optimiser tes campagnes marketing, en collaboration avec SteerFox ?

C’est notre troisième enjeu, qui consiste à chercher à avoir une approche moins linéaire dans la gestion des enchères, en faisant intervenir nos données.

Actuellement on se sert essentiellement de la data onsite pour identifier les produits qui ont les meilleures performances, pas forcément en terme de CA, mais par exemple en taux de transformation par rapport à la moyenne du site.

Activer proprement la data, sans fabriquer des usines à gaz, et sans faire intervenir trop de traitement manuel, demande un peu de préparation. On mène actuellement chez Shopix d’importants projets de structuration interne : changement d’ERP, passage du référentiel produit sous Pimecore, amélioration et enrichissement de notre flux produit. Steerfox nous accompagne dans l’exploitation de ces données à des fins d’acquisition.

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*