Que faire quand son référencement naturel ne marche pas ?

Que faire quand son référencement naturel ne marche pas ?

Mathématiquement parlant il est évident qu’au petit jeu du référencement naturel il y a des perdants et des gagnants. En effet la première page de Google et des autres moteurs de recherche ne dispose que de 10 listings organiques, et encore ceci est dans le meilleur des cas ! Il arrive de plus en plus souvent qu’il n’y ai que 7 résultats naturels, qui se trouvent sous 4 résultats publicitaires et parfois une carte ! En attendant de voir votre site se hisser en haut de cette page, il faut bien trouver des solutions pour avoir du trafic et si possible du trafic qualifié. Voici quelques pistes à travailler.

AdWords et Google Shopping

Google est avant tout une entreprise commerciale, elle n’est pas la pour vous offrir de la visibilité, et bien entendu c’est votre carte bleue qu’elle veux. Ses services de publicité sont tout simplement incontournables. AdWords est parfait pour les entreprises de services ainsi que les e-commerces. Google Shopping est essentiellement utile aux e-commerces, d’ailleurs il nécessite des numéros EIN ou UPC pour fonctionner. C’est un levier très puissant car ciblé sur le produit recherché par l’internaute.

Agence Adwords ou gérer sa campagne soi-même ?

La première fois que l’on s’inscrit et que l’on ouvre l’interface d’Adwords, c’est inévitablement un choc. La complexité est telle qu’elle décourage bon nombres de petits chefs d’entreprises. Après plusieurs demande de devis à des agences AdWords certifiées Google Partner (ou pas), c’est la douche froide des tarifs de gestion, auxquels il ajouter les coûts de clics de campagnes. Et c’est exactement la ou Steerfox intervient, notre équipe a développé un algorithme qui automatise toutes les tâches chronophages et complexes de création et d’optimisation de votre campagne Adwords. Steerfox permet une gestion AdWords et google shopping à tarif doux, car elle est semi automatisée par des robots et des algorithmes très perfectionnés. C’est une solution idéale pour les entreprises avec un budget serré et un catalogue relativement large.

Bien gérée et avec un historique suffisant, une campagne Adwords peut s’avérer très rentable, notamment avec des techniques avancées comme le RLSA (annonces de recherches reciblées).

Le gros avantage d’AdWords et de Google shopping : vous obtenez du trafic qualifié instantanément et quasi sans limite de volume (la limite étant votre budget) !

L’Affiliation : une solution marketing peu connue ou incomprise

Les e-commerces modestes ne connaissent généralement pas l’affiliation, pourtant les plateformes sont nombreuses, TradeDoubler, Affiliae, DoubleClick, AWin (anciennement Zanox), effiliation, DaisyCon, NetAffiliation, Affilinet, CJ Affiliate, Time One et autres . Mais aussi affiliation directe (sans agence de suivi intermédiaire), permettent de booster ses ventes à moindre coût. L’avantage de l’affiliation est que vous ne payez qu’en cas de vente. C’est ce que l’on appelle le CPA ou « Coût Par Action » contrairement au  CPC  « coût par clic » qui est facturé même si aucune vente n’a abouti. Si vous utilisez Prestashop ou Woo-commerce, il existe de multiples plugins d’affiliation directe, le plus dur étant de recruter ensuite les affiliés.

Attention cependant aux affiliés parasites qui tentent de se placer sur « coupon de réduction nom votre marque » , ils ne vous apportent pas de valeur ajoutée. Les stratégies marketing de coupon de remises peuvent donc se révéler à double tranchant, vous vous retrouveriez à reverser des commissions pas forcément légitimes…

Les réseaux sociaux

Facebook, Twitter et Instagram sont probablement les 3 principaux réseaux sociaux permettant de générer des ventes. Malheureusement au même titre que le référencement naturel, le  « Community management » (gestion de communauté sociale) prend un temps considérable. Il n’est pas facile d’obtenir des abonnés rapidement. Cependant il est possible d’acheter des publicités ciblées selon les centres d’intérêt des utilisateurs et utilisatrices du réseau social visé, ce qui en fait un vecteur très puissant. De plus la récente addition du « pixel Facebook » (code de suivi), permet un ciblage précis afin d’optimiser le rendement de vos publicités, encore faut il avoir eu des visiteurs sur son site internet auparavant, retour à la case départ….

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*