Eye Tracking et Web Tracking : les méthodes neuromarketing favorites des entreprises

Eye Tracking et Web Tracking : les méthodes neuromarketing favorites des entreprises

L’Eye Tracking (ou occulométrie), est une méthode utilisée en neuromarketing. Elle permet de suivre le regard de l’utilisateur pendant qu’il consulte un site internet. Afin de mieux cerner le parcours des internautes sur un site et améliorer le taux de conversion, l’Eye Tracking décode les comportements en temps réels. Cette stratégie neuromarketing permet aux entreprises de mieux comprendre le parcours des consommateurs et les motivations d’achat. Le Web Tracking permet quant à lui de mesurer des clics ou des déplacements de curseur par exemple.

source : hotjar

Alors quels sont les atouts de l’Eye Tracking ? Comment se déroule un test d’Eye Tracking ? Quels outils de Web Tracking pour mieux comprendre le comportement des internautes ? Quelles informations donnent les différentes cartes de chaleur ? On fait le point.

Quels sont les atouts de la méthode de l’Eye Tracking ?

L’Eye Tracking est une technique qui consiste à mesurer le mouvement des yeux des utilisateurs sur le web. Cela consiste précieusement à déterminer où se porte le regard de l’internaute lorsqu’il navigue sur une interface. Grâce à cette méthode neuromarketing, on peut préciser quelles sont les zones de brèves visualisations et celles qui sont réellement lues. Les atouts de l’Eye Tracking sont multiples.

Avec cette technique, il est possible de définir les mouvements inconscients du regard des utilisateurs.Cela donne des informations sur les attentes des consommateurs.
Dans le cadre d’un test d’interface, on peut établir les zones de chaleur et le parcours visuel. On peut alors mieux définir les enjeux de l’ergonomie d’un site web et évaluer le degré d’engagement des visiteurs. Cette méthode aide à faire des choix pour la structure du site.

Test d’Eye Tracking : comment ça se passe ?

Le test d’Eye Tracking permet de tester l’efficacité d’un site avant son lancement ou dans une phase de restructuration notamment. Une caméra infrarouge est disposée sur une paire de lunettes spécifiques. Ce test se déroule dans un laboratoire disposant du matériel nécessaire. Les lunettes oculométriques sont fréquemment utilisées en neuromarketing. Le plus souvent c’est pour identifier les produits ou les publicités qui plaisent le plus aux internautes. Le Test Eye Tracking peut aussi se faire avec un PC disposant de diodes infrarouges avec des caméras spécifiques. Les dispositifs d’Eye Tracking sur ordinateur ne sont pas visibles par les personnes passant le Test.

Quand utiliser la technique de l’Eye Tracking ?

On peut utiliser l’Eye Tracking pour évaluer une ergonomie mobile, un design, des visuels produits ou un logo par exemple.

Quels outils de Web Tracking pour comprendre le parcours utilisateur ?

 

Source : Hotjar

Analyser le parcours des internautes sur internet est maintenant possible avec les outils de Web Tracking. Mais quels outils adopter ? Voici une liste non exhaustive de ces solutions bien utiles en webmarketing.

  • L’outil de Web Tracking Hotjar (cartes thermiques, fonction enregistrement vidéo, fonctionnalité entonnoir de conversion, etc).
  • Inspectlet (enregistrement des sessions, cartes de chaleur, analyses des parcours de conversion, etc)
  • KISSmetrics
  • Calq.io (pour les applications mobiles)
  • CrazyEgg (carte de chaleur et carte de scroll)
  • Clicktale
  • Yandex Metrica.

3 styles de cartes de chaleur pour analyser le parcours internaute

Il existe 3 catégories de cartes de chaleur :

  • Le heatmap Eye Tracking (zones visionnées ou ignorées par les internautes)
  • Le heatmap Click Tracking (zones avec le plus de clics et le moins de clics)
  • Le heatmap Scroll Tracking (déplacements de curseur)

Article connexe : Définition du First Clic/Last Clic

Consultant en marketing digital.

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*